mercredi 19 janvier 2022

Attaques des positions de la gendarmerie nationale : Le gouvernement témoigne sa compassion aux pandores

aattaq uneAccompagné du chef d'état-major général des armées,  le général Gilbert Ouédraogo, le ministre de la Défense, Aimé Barthélémy Simporé, est allé ce mardi 30 novembre 2021 au camp de Paspanga témoigner la compassion du gouvernement aux gendarmes suite aux attaques que les différents détachements de gendarmerie ont connues ces derniers jours. Barthélémy Simporé a invité les gendarmes à garder haut la flamme du patriotisme afin de ramener la sécurité dans le pays.

Un entretien  avec le commandement à l'état-major de la gendarmerie nationale,  une visite  à la brigade de recherches de Ouagadougou au camp Paspanga  et des échanges  avec tous les éléments, ce sont là les différentes étapes de la visite du chef du département de la défense nationale ce mardi 30 novembre. Le général Aimé Barthélémy Simporé dit être allé témoigner la compassion du gouvernement aux gendarmes suite aux récentes attaques subies par certains détachements de la maréchaussée et dans lesquelles plusieurs pandores ont perdu la vie. aattaq 2<<C'est aussi l'occasion de remobiliser la gendarmerie qui est restée debout,  de féliciter les personnels pour les sacrifices qu'ils  consacrent au quotidien pour la sécurité de notre nation et pour leur dire de maintenir très haut cette flamme patriotique qui les anime, cette posture républicaine qui a toujours été la leur et qui nécessite, au regard des défis qui se posent, que nous puissions nous  remobiliser, continuer la lutte dans un  registre d'exigence plus forte pour ramener la sécurité dans notre nation. Nous avons eu des moments d'échanges pour comprendre leurs préoccupations>>, a-t-il déclaré. Le ministre de la Défense dit également  porter un message d'encouragement et surtout d'interpellation sur les perspectives pour la gendarmerie nationale, qui entend très bientôt être un outil sur lequel le département de la défense va  développer plusieurs axes afin   de rendre les gendarmes  plus capables d'assumer des missions de sécurité intérieure et de défense qui leur sont confiées.

aattaq 3La cohésion sociale est nécessaire en ces moments difficiles. Le ministre a donc exhorté la troupe à conserver l'unité en son sein. <<Nous avons trouvé un personnel très engagé, toujours mobilisé ; nous le félicitons pour cela. Nous avons donc lancé des messages de cohésion interne afin que ces événements ne soient pas source de divisions mais plutôt qu'ils  nous interpellent sur la nécessité de rester unis dans la solidarité pour poursuivre la mission. Je pense que le message a été entendu. Nous allons poursuivre ces moments d'échanges sur le terrain. Nous irons sur le terrain rencontrer les troupes, que ce soit la gendarmerie ou les autres unités des forces de défense et de sécurité, pour porter le même message. Désormais il y aura une plus grande communication avec  nos troupes, conformément aux exigences de la situation actuelle  et surtout en exécution de la directive du chef suprême des Armées>>, a-t-il conclu.

Barthélémy Paul Tindano 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>