mardi 25 juin 2024

Football/CAN 2023 : Retour de Dango Ouattara, une force pour la victoire du Burkina face à l’Algérie

les chances uneAprès leur victoire face aux Mourabitounes de la Mauritanie le 16 janvier dernier, les Étalons du Burkina Faso jouent leur deuxième match de la phase de groupe ce samedi 20 janvier 2024 contre les Fennecs d’Algérie. Quelles sont les chances du 11 onze national pour cette deuxième sortie ? Quelles erreurs faut-il corriger ou éviter pour mieux réussir cette confrontation ? Des journalistes sportifs et certains acteurs du football s’expriment sur le sujet.

Selon Salembéré Adama, journaliste sportif, pour réussir ce deuxième match, il faudra corriger au niveau certainement du milieu de terrain et de l’attaque où il y a eu des failles au premier match.

En effet, il estime que l’équipe des Étalons a certes gagné le premier match mais elle n'a pas totalement convaincu. « C'est dans la douleur qu'elle l’a gagné compte tenu du fait qu'il y a un certain nombre de choses qui n'ont pas marché. Au niveau du milieu du terrain et au niveau de l'attaque, l'équipe n'a pas totalement fonctionné. Les milieux de terrain Mamadi Bangré et Aziz Ki qui ont été titularisés n’ont pas donné satisfaction comme on l’aurait souhaité. Cela s’est répercuté sur les attaquants qui n’ont pas été servis en ballons. Ainsi, Mohamed Konaté a terminé sans avoir une occasion franche pour marquer un but », argue-t-il.

Néanmoins, la défense a présenté un bon travail. « Du gardien de but Koffi, jusqu’à Tapsoba tout a été parfait, ils n’ont pas encaissé de but et c’est ce qu’on leur demande », laisse-t-il entendre.

Pour ce face-à-face avec l’Algérie, le classement des joueurs qui doivent débuter le match ainsi que le système de jeu sont à revoir selon lui. « Face aux Algériens qui sont une équipe joueuse, il va falloir ne pas leur laisser beaucoup d’espace. En match amical nous avons pu battre la RD Congo avec un système de 3-5-2, pourquoi ne pas exploiter ce système en détournant un peu le milieu pour pouvoir empêcher les Algériens de faire cette relance de ballon ? » soutient-il.

les chances 2De sa conviction, la récupération des blessés notamment Dango Ouattara, Adama Guira, comme l’a annoncé le sélectionneur Hubert Velud en conférence de presse ce jour, avec Bertrand Traoré qui est aussi prêt, est une force pour les Étalons pour remporter les trois points de la victoire.

En outre, les confrontations entre les deux équipes sont un peu équilibrées donc, l’erreur qu’il faudra éviter, à en croire monsieur Salembéré, c’est d’aller vite en besogne.

« Face à des équipes qui scorent beaucoup, il ne faudra pas aller à l’abordage puis se jeter dans la gueule du loup. Il faut aller avec beaucoup de prudence avec les freins en main pour pouvoir gérer les matchs de ce genre. Le Burkina doit resserrer les lignes au milieu de terrain pour ne pas laisser d’espaces aux joueurs comme Riyad Mahrez qui peut allumer la mèche à n’importe quelle position pour scorer », déclare-t-il.

Douti Abdoul-Wadoudou, joueur de l’équipe Jeune talent de Nagrin, relève lui aussi, un problème au niveau de l’attaque de l’équipe nationale au match précédent. « Il n’y avait pas d’attaquant fixe qui pouvait faire la différence avec les autres joueurs », déplore-t-il.

les chances 3Cependant, « la présence de l’attaquant Dango Ouattara qui était blessé au premier match, avec l’appui du capitaine Bertrand Traoré, permettra certainement d’améliorer le niveau de jeu des Étalons face à l’Algérie. Donc le Burkina a la chance de dominer l’Algérie », foi de Douti.

Par ailleurs, Saïd Nikiéma, organisateur de la compétition U17 jeunes talents, pense que le seul problème dans l’équipe, au regard du match précédent, se situe au niveau de l’attaque et le retour de Dango Ouattara, constitue un grand avantage pour les Étalons. « Avec Bertrand Traoré et Dango Ouattara en forme, il n’y a plus rien à dire. Les Étalons non seulement gagneront leur match contre l’Algérie mais aussi, ils iront loin dans cette CAN », affirme-t-il.

Notons que dans l’histoire du football, l’Algérie et le Burkina Faso se sont affrontés plusieurs fois, à savoir 12 matchs officiels et 10 amicaux. Le Burkina compte 6 victoires, 7 nuls et 9 défaites. L’Algérie enregistre 9 victoires, 7 nuls et 6 défaites. Son dernier match remonte à novembre 2021, lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, et s’est terminé par le score de 2 à 2.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes