mardi 28 septembre 2021

Qualification mondial 2022 : « Mission exploit » pour les Etalons face aux Fennecs

mmondial uneLe Burkina Faso affronte l’Algérie le 7 septembre dans le cadre de la 2e journée des qualifications pour la Coupe du monde Qatar 2022. Initialement prévue au stade du 4-Août de Ouagadougou, la rencontre a été finalement délocalisée à Marrakech, après la dernière inspection de la CAF et de la FIFA. Grandissimes favoris du groupe A, les Fennecs d’Algérie tenteront de poursuivre leur impressionnante série d’invincibilité tandis que les Etalons ont la lourde charge de créer l’exploit.

La 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde de football, zone Afrique, a débuté le dimanche 5 septembre. Dans le groupe A, les deux leaders s’affrontent. Burkina Faso-Algérie, un match déjà dans tous les esprits. Des retrouvailles « électriques » entre ces deux pays puisqu’en 2014, l’Algérie s’était qualifiée au mondial brésilien en disposant du Burkina (1-0) au cours des matchs de barrage, sur fond de polémique d’ailleurs. Gaël Pema Bayala a rappelé dans un entretien accordé à Radars Info Burkina qu’il ne fallait surtout pas penser à ces évènements de Blida en 2013, mais plutôt rester focus sur le match du 7 septembre. Les Etalons pourront s’appuyer sur les tensions diplomatiques qui règnent entre le Maroc et l’Algérie pour prendre le dessus sur leur adversaire dans le grand stade de Marrakech. En rappel, les Algériens avaient déjà pris une raclée (4-0) lors de leur dernière sortie à Marrakech face au Maroc aux éliminatoires de la CAN 2012. mmondial 2Les Etalons, auréolés d’une prestation collective remarquable face au Mena du Niger lors de la 1re journée, pourront s’appuyer, en l’absence des cadres, sur ce collectif soudé où les uns et les autres se relayent dans l’effort.

Faire un bon résultat face à ses Algériens gonflés à bloc, en témoigne l’humiliation infligée à Djibouti (8-0) il y a 5 jours, c’est l’objectif des poulains de Kamou Malo. Il faut de l'intelligence et du sang-froid à Issoufou Dayo et à ses coéquipiers, rappelle Lassina Sawadogo. La nervosité pourrait être l'autre facteur handicapant. « Le replacement au milieu de terrain doit être huilé. Sur les côtés, il faut une solidarité entre latéraux et ailiers, une capacité à répéter les efforts pour ne pas être surpris. Une chose est certaine, c'est tactiquement que cela va se jouer », estime le journaliste sportif Lassina Sawadogo.

Le Mena et les Fennecs, c'est deux niveaux complètement différents. Après 28 matchs sans défaite, l’ogre algérien pliera-t-il l’échine lors de ce 29e match ? En tout cas, c’est tout le « mal » qu’on souhaite aux nôtres. « Toute épopée a une fin, c’est peut-être le moment pour les Etalons de sortir le grand jeu », a lâché Arsène Koditamdé.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les regards sont tournés vers Marrakech. L’opposition Burkina-Algérie, c’est le mardi 7 septembre à 19h.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>