jeudi 13 juin 2024

CAN 2023 en Côte d’Ivoire : « On est prêt à faire ce que personne n'a jamais fait jusque-là » (Hubert Velud, coach du onze national du Burkina)

bbcan uneLe sélectionneur national des Étalons, Hubert Velud, après avoir rendu publique la liste des joueurs retenus pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2023, a déclaré ce mercredi 20 décembre 2023, au cours d'une conférence de presse tenue à Ouagadougou, qu’il existait des possibilités pour ses Poulains de remporter cette CAN. Et d’ajouter que c’est une grande volonté pour lui, le staff technique et les joueurs de travailler à y arriver parce qu’ils veulent faire « ce que personne n'a réussi à faire au Burkina jusque-là ».

 

Le coach Hubert Velud a livré la liste de 27 joueurs retenus pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se jouera en république de Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024. Le départ de l'équipe nationale est prévu pour le 28 décembre prochain et on y compte 4 gardiens, 8 défenseurs, 7 milieux et 8 attaquants.

Pour M. Velud, le fait pour lui d'avoir retenu 27 joueurs vise à se prémunir contre toutes les absences d'ici le début de la CAN, pour éviter d’avoir à rappeler des joueurs au dernier moment. "Ces 27 joueurs que j'ai convoqués, je les connais bien. Je sais que je peux compter sur eux et que le pays peut compter sur eux », a-t-il soutenu.

Qu'est-ce qu'il faut réunir pour remporter la CAN ? Est-ce que des joueurs ont été choisis par défaut ?

bbcan 2À ces questions l’entraîneur Velud a répondu : « Je n'ai retenu aucun des joueurs par défaut. Ce groupe, c'est la synthèse de mes 20 mois de travail au Burkina. Les possibilités pour nous de remporter la CAN existent et cela est évident. Le staff technique, les joueurs et moi voulons faire ce que personne n'a réussi à faire au Burkina jusque-là, même s’il y a beaucoup de travail pour y parvenir. Mais je dirai que si pour la phase de groupe on arrive à se qualifier, pour la suite tout sera possible. Pour cette phase-là, je m'attends à un groupe difficile car ce sont des matchs souvent un peu fermés, un peu calculés. Donc ce n'est pas facile.  Il ne faut pas se voiler la face : il y a des favoris à la CAN, mais en matière de foot, ce ne sont pas toujours les favoris qui gagnent. On a notre chance on va la saisir. Je sais que c'est la fierté du peuple burkinabè qui est en  jeu ; les joueurs le savent, le staff technique le sait, on est conscient de cela depuis le premier match de qualification contre le Cap-Vert. Tout cela a été cultivé, développé pendant près de 20 mois. Donc on est prêt à faire ce que personne n'a jamais fait jusque-là », a assuré l’entraîneur.

Hubert Velud avoue, du reste, avoir failli à deux CAN, précisant que c'est avec les Étalons qu'il participe pour la première fois à une CAN après 15 années passées en Afrique. « Je remercie le Burkina Faso de me permettre de participer à cette CAN », a-t-il dit, ajoutant : « Je suis près du but » parce que la CAN est « une grande compétition ; elle est presque aussi importante que la coupe du monde ».

bbcan 3De l’avis du journaliste sportif Billa, il n’y a aucune surprise dans cette liste de joueurs sélectionnés, mais « je m’attendais à ce qu’il (Velud) parte avec 24 ou 25 joueurs au lieu des 27, pour pouvoir tactiquement et techniquement mieux travailler ». S’agissant des 4 gardiens, il estime que le sélectionneur aurait pu remplacer l’un d’eux par un milieu de terrain.

Moussavou Billa espère que le Burkina remportera la CAN, mais pour cela, il faut répondre sur le terrain. « Objectivement on a tous les atouts possibles. Déjà on arrive avec un statut de favoris. Je ne suis pas de ceux qui sont pessimistes quant à l’avenir des Étalons d’autant plus qu’on a fini 4e à la dernière CAN ; on s’est qualifié pour cette CAN deux journées avant la fin. Ces deux signaux forts doivent leur donner psychologiquement la force d’aller le plus loin possible dans cette CAN », a poursuivi Moussavou Billa.

A noter que l’équipe nationale se rendra à Abu Dhabi, aux Emirats arabes, le 28 décembre prochain et que les entraînements débuteront le 29 décembre 2023 et continueront jusqu’au 10 janvier 2024.

Deux matchs amicaux sont au programme pour les Étalons, selon le sélectionneur Hubert Velud. Le premier match amical sera disputé probablement le 5 janvier 2024 contre un adversaire qu’il reste à préciser. Le second, lui, se jouera le 10 janvier 2024 contre la RDC. Le 11 janvier 2024, notre onze national se rendra à Bouaké.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes