mardi 28 septembre 2021

2e journée des éliminatoires Burkina-Algérie : Le match le plus abouti des Étalons

ntr uneLa zone Afrique a entamé ses éliminatoires pour le mondial Qatar 2022. Deux journées étaient au programme en ce mois de septembre. Après une victoire face au Mena du Niger, les Étalons du Burkina Faso ont contraint le champion d'Afrique et meilleure Nation africaine au partage de points. Score final : un but partout. Nabi Bayala, journaliste sportif, fait un décryptage non seulement de ce match face aux Fennecs, mais aussi de l'ensemble du rassemblement des Étalons.

Une victoire et un match nul, c'est le bilan des Étalons en deux matchs pour les qualifications au mondial 2022. À cette 2e journée des éliminatoires, les poulains de Kamou Malo croisaient les crampons contre une redoutable équipe, à savoir l'Algérie, qui reste sur une incroyable série de 28 matchs sans défaite. L’objectif des nôtre était de faire bonne impression face à la meilleure équipe du contient. Et pour Nabi Bayala, ce match des Étalons face aux Fennecs a été l'un des plus disputés. "Le match a été très intense, avec un niveau technique assez consistant", confie-t-il. En l'absence des cadres de l'équipe, Malo et ses poulains étaient attendus face à l'ogre algérien et c’était, assurément, un test grandeur nature. "Les Étalons ont fait preuve de caractère en allant chercher l'Algérie sur son point fort, qui est l'agressivité et l'impact", analyse Nabi Bayala.ntr 2

Avec une première mi-temps en demi-teinte de l'équipe burkinabè, les Algériens ont su dérouler leur jeu et ouvrir le score. Arsène Koditamdé souligne que l'équipe burkinabè a un peu trop respecté son adversaire durant les 20 premières minutes. "Le jeu a été laissé à leur compte, on a dû courir derrière le ballon, ce qui a favorisé les Fennecs et s’est conclu par l'ouverture du score à la 18e minutes de jeu", souligne-t-il. Nabi Bayala, lui, évoque "une crispation de l'équipe qui a amené la mauvaise relance sanctionnée par le but de Soufiane Féghouli".

Comme face au Mena du Niger, les hommes de Malo ont montré un tout autre visage en seconde période. "Les Étalons ont montré de l'envie, un bel état d'esprit, ce qui leur a permis de prendre le dessus face au Niger et de revenir au score face à l'Algérie", souligne M. Bayala.

ntr 3Si les Etalons ont pu épater plus d'un lors de ces deux matchs alors qu’on ne les créditait pas d'une telle solidarité, selon notre interlocuteur, c’est parce que Kamou Malo a su faire taire les critiques. Mais, rappelle-t-il, "il ne faut pas s'enflammer. C'est vrai qu'on a fait deux bons résultats, mais l'Algérie reste en tête de poule. Notre objectif premier, c'est la CAN 2021 et, surtout, d’assurer une bonne transition afin de bien intégrer ces jeunes joueurs talentueux", martèle le journaliste.

La course pour le mondial Qatar 2022 est lancée. Le Burkina Faso attend sa première qualification. Pour cela, il reste encore 4 matchs à disputer. Et Nabi Bayala pense que "la pression d'une qualification coûte que coûte pour la coupe du monde ne ferait pas forcément du bien à l'équipe".

"Gustavo Sangaré, Hervé Koffi et Kamou Malo ont été mes “top” à ce rassemblement, mais toute l'équipe est à féliciter", a conclu Nabi Bayala.

Dans le groupe A, l'Algérie reste en tête avec 4 points +8, suivie du Burkina Faso avec 4 points +2 et du Niger avec 3 points et enfin de Djibouti avec 0 point-10. Les prochaines journées sont prévues en octobre 2021.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>