dimanche 4 décembre 2022

Opération Koudanlgou IV : Cinq bases terroristes détruites au Burkina Faso

oper uneLe ministre de la Sécurité, Maxime Koné, a tenu un point de presse le mardi 30 novembre 2021 à Ouagadougou pour faire le point de l'opération Koudanlgou IV zone 2, menée du 21 au 27 novembre. Cette opération, fruit de l’initiative d’Accra, a été conjointement effectuée par les Forces de défense et de sécurité (FDS)  du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Ghana et du Togo. Elle a produit des résultats palpables tant sur le plan national que  dans les autres pays concernés. C’est une initiative des chefs d'État des pays concernés en vue de mutualiser les renseignements et l'organisation régulière d'opérations conjointes multilatérales et bilatérales afin de freiner le péril terroriste et les menaces à la sécurité des pays membres, a précisé Maxime Koné.

L'opération Koudanlgou a duré  5 jours et mobilisé au total 5 728 éléments des forces de défense et de sécurité, à savoir 2 050 du Burkina Faso, 800 de la Côte d'Ivoire, 1 851 du Ghana et 969 du Togo. D’énormes moyens ont en outre été employés pour la réussite de l’opération.  881 engins roulants et 6 vecteurs aériens ont ainsi permis d’interpeller plus de 300 suspects dont plusieurs étaient recherchés par les services de renseignement. De plus, 53 armes à feu et d'importantes quantités de munitions, une grande quantité d'explosifs, de la dynamite utilisée pour la fabrication des Engins explosifs improvisés (EEI) ainsi que des stupéfiants ont été saisis. On note aussi la destruction de champs de drogue, les EEI désamorcés et les embuscades déjouées, selon Maxime Koné. oper 2Sur le plan national, la moisson a été  également bonne. En effet, 5 bases terroristes ont été détruites, 41 personnes interpellées et une trentaine de terroristes neutralisés lors d'un affrontement avec les unités dans les forêts du Sud-Ouest.  Côté matériel, on note la saisie de  7 véhicules, 14 motos et 10 cartons de munitions. Fort heureusement, il n'y a pas eu  de perte en vie humaine du côté des FDS. 

Sur le territoire burkinabè, l'opération Kudanlgou  (“amitié” en langue nationale gourmantché, ndlr ) a concerné les régions des  Cascades, du Centre-Ouest, du Centre-Sud et du Centre-Est. Sur la question des exécutions sommaires qui auraient été  constatées dans certaines localités pendant l'opération, Maxime repond qu'il n'en a pas connaissance.  L'opération Koudanlgou, fruit de l'initiative d'Accra, a été planifiée à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, à en croire le chef du département de la sécurité, qui a précisé par ailleurs que des opérations similaires sont en cours dans d'autres zones et  que dans les prochains jours, le Bénin, le Mali et le Niger vont également rejoindre cette initiative d'Accra.

Barthélémy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes