mardi 30 novembre 2021

FESPACO 2021: «Ethereality», de Gahigiri Kantarama, en compétition dans la catégorie court métrage

rwnd une«Ethereality», c'est le film de la réalisatrice rwandaise Gahigiri Kantarama, projeté le mardi 19 octobre au Grand Méliès à l'Institut  français de Ouagadougou. En compétition dans la catégorie court métrage,  ce film relate le vécu de la diaspora africaine. Malgré la distance,  ces Africains vivant à l'étranger gardent un profond attachement à leur continent.

Gahigiri Kantarama a illustré son message dans ce film  à travers un astronaute revenu sur terre après plusieurs années d'absence. Un astronaute qui marche à la recherche de son identité  mais invisible par la population. C’est une façon pour cette Rwandaise née en Suisse d'attirer l'attention des Africains en général et de la diaspora africaine en particulier. Les différents intervenants dans ce documentaire de 15 mn réalisé en Suisse  ont réaffirmé leur attachement à l'Afrique. L'un d'eux, pour le confirmer, indique qu'à l'étranger, on ne parle ni  de Nigérian, ni de Burkinabè,  ni de Sénégalais, etc., mais juste d'Africains. rwnd 2<< Le message principal du film est un message de souveraineté, d'unité et d'identité de mes personnages. S'ils ont été déplacés depuis 20 ans,  40 ans mais  essaient de vivre et de créer quelque chose qu'ils ont  perdu,  c'est une bonne chose>>, a déclaré la réalisatrice.  Gahigiri Kantarama dit avoir réalisé ce film après une expérience qu'elle a vécue en contact avec  les autres Africains de la diaspora, surtout qu'elle même fait partie de cette diaspora. <<Ces personnes m'ont ouvert leur coeur,  leur univers, et plusieurs années après, j'ai compris qu'en fait  je parlais aussi de moi-même et de mon parcours, car j'ai dû quitter le Rwanda il y a longtemps>>, a-t-elle conclu. Gahigiri Kantarama n'est pas à son premier film. En effet, elle a réalisé son  premier long métrage de fiction, <<Tapis Rouge>>, en 2014. Ce film sorti en salle en Suisse en 2015 et en France en 2017, a été récompensé à plusieurs reprises, notamment du prix du Meilleur long métrage francophone en 2014 au Festival international du film de Genève et de la Meilleure mise en scène en 2015 au Festival du film de Chelsea à New York. La réalisatrice a travaillé avec un autre réalisateur rwandais, Kivu Ruhorahoza, sur un thriller, <<Tanzanite>>. Elle est également actrice dans  “The Mercy of the Jungle” de Joël Karekezi, sorti en 2018. Un film qui a remporté   l'Étalon d'or au FESPACO 2019.

Barthélemy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>