vendredi 27 mai 2022

CAN Cameroun 2021 : Les Burkinabè confiants en leur onze national

plains uneAprès leur échec face aux Lions indomptables du Cameroun, 2-1 en match d’ouverture, les Etalons ont défait les Requins bleus du Cap-Vert le jeudi 13 janvier 2022, lors de leur deuxième sortie. Cette victoire leur permet de se relancer dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale, puisque l’équipe burkinabè est deuxième dans le groupe A. C’est le lundi 17 janvier que se joue le dernier match de poule de l’équipe de Kamou Malo, qui sera face à celle de Wubetu Abate de l’Ethiopie. Depuis le Cameroun, les Etalons bénéficient de la confiance des supporters burkinabè restés au pays. Réactions de quelques-uns de ces supporters dans la ville de Ouagadougou.

« On est vraiment fier d’eux jusqu’à présent. Le match contre le Cameroun n’a pas été facile mais je pense qu’ils vont corriger l’erreur, puisque c’est la pression qui les a amenés à faire ces erreurs-là. Le match contre le Cap-Vert, ils l’ont remporté. Je pense que le prochain match aussi, ils vont  le remporter.  Moi en tout cas, j’ai vraiment confiance ; pour  ce match de qualification, il n’y a pas de souci », déclare Moumouni Nana à propos de la prestation des Etalons à la 33e Coupe d’Afrique des nations.  plains 2Pour lui,  le COVID-19 ne sera pas un obstacle à une bonne prestation des nôtres au Cameroun ; bien au contraire, cela va les galvaniser. Un point de vue qu’Ousmane Zoundi ne partage pas, car estimant que le COVID-19 peut jouer négativement sur les matchs étant donné que nos meilleurs joueurs ont été testés positifs. Selon lui,  au-delà de cette prestation, les Etalons doivent mieux faire s’ils veulent aller jusqu’en finale.  

Jean-Baptiste Neya,  quant à lui, estime que le match contre le Cap-Vert  est la preuve que l’équipe burkinabè ira loin. Pour lui, si les Etalons ont été battus par les Lions indomptables, parce qu’ils n’étaient pas bien organisés. « Les Etalons doivent revoir leur défense », affirme pour sa part Kouanou Haro, qui estime qu’Hervé Koffi Kouakou subit une grande pression, d’où la nécessité de renforcer la défense burkinabè.

En rappel, les Etalons affronteront les Walya de l’Ethiopie pour le compte de la 3e journée des matchs du groupe A de la phase finale de la CAN le lundi 17 janvier. Ils ont quitté Yaoundé le samedi 15 janvier pour Bafoussam, où ils joueront leur troisième match.

Quant aux Lions indomptables, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, ils joueront contre les Requis bleus le 17 janvier également, au compte de la troisième journée.

Barthélémy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes