dimanche 4 décembre 2022

Transition au Burkina  : Le ministre des Mines veut faire du patriotisme la boussole de sa gouvernance

mmine uneSimon Pierre Boussim a été installé dans ses fonctions de ministre de l'Energie, des Mines et Carrières le jeudi 27 octobre 2022 par le Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. Selon le nouveau patron de l'Energie et des Mines du Burkina, pour le développement d'une nation, le patriotisme doit l’emporter sur l'intellectualité. C'est ce à quoi il a d’ailleurs invité ses collaborateurs.

Après le rappel de l'invitation du chef de l'Etat à remplacer désormais le "je" par le "nous" pour le bien de la Nation, fait par le secrétaire général Jacques Sosthène Dingara, le ministre entrant de l’Energie, Simon Pierre Boussim, a déclaré, s’adressant à ses collaborateurs : « La difficulté de la tâche qui nous attend n’implique pas une politique de table rase, qui consiste à jeter le bébé avec l’eau du bain. Il s’agira donc pour nous de perpétuer les bonnes pratiques déjà existantes et de réformer les mauvaises ». Pour lui, le ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières constitue un segment de ces institutions politico-administratives au cœur de nombreux questionnements en lien avec la qualité des prestations fournies ou attendues. Il a ajouté que ces questionnements imposent au gouvernement, particulièrement à son ministère, des réponses avec comme seule finalité la satisfaction de l’intérêt général. mmine 2« C’est la raison pour laquelle nous n’hésiterons pas à entreprendre des réformes fortes et adéquates pour non seulement renforcer la solidité de ce ministère mais surtout pour qu’elles puissent servir à augmenter sa contribution à la lutte contre l’insécurité et au développement socio-économique du pays », a-t-il renchéri.

D’autre part, le nouveau ministre a exhorté ses collaborateurs au patriotisme en ces termes : « Pour moi, le Burkina Faso a plus besoin de ses patriotes que de ses intellectuels car si un intellectuel n’est pas en même temps patriote, il tue l’économie, le social, ses compatriotes et est assimilable à un terroriste qui défend juste ses intérêts égoïstes ». Le désormais titulaire du maroquin des Mines a conclu en ces termes : « Chers collaborateurs, je sais pouvoir compter sur chacun de vous pour prouver à ceux qui nous ont fait confiance qu’ils ne se sont trompés ni de personnes ni de combat. »

Etienne Lankoandé

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes