vendredi 3 février 2023

Attribution de récépissé  à Eddie Komboïgo : « L’Administration a usurpé le pouvoir de la justice », selon les partisans d’Achille Tapsoba

aacdp uneDe jeunes militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont tenu une conférence de presse le jeudi 22 décembre 2022 à Ouagadougou. L’objectif, selon les conférenciers, c’était  d’exprimer leur mécontentement concernant la décision du ministère de l’Administration territoriale de délivrer le récépissé dudit parti à Eddie Komboïgo.

Selon leurs explications, des correspondances avaient été adressées au ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) par Achille Tapsoba pour souligner les irrégularités ayant émaillé l’organisation du « contesté 8e congrès ». C’est ainsi que le MATDS leur recommandera d’aller en justice pour régler leur différend afin de lui permettre d’examiner objectivement le dossier.

Cette recommandation a été exécutée et le dossier est en attente de la décision judiciaire. Donc, c’est un étonnement pour cette partie du CDP de voir le même MATDS attribuer le récépissé du parti à Eddie Komboïgo.

Les jeunes de « l’aile historique » disent donc s’y opposer farouchement car pour eux, l’attribution s’est faite en violation des principes de séparation des pouvoirs et du principe de la continuité de l’Administration. Pour eux, le  MATDS a outrepassé son rôle ; l’Administration a usurpé le pouvoir de la justice.

aacdp 2Ainsi, ces jeunes se réclamant « militants engagés du CDP restés loyaux à Blaise Compaoré » entendent initier dans les plus brefs délais une pétition accompagnée d’une plainte collective qui sera déposée auprès de la Haute Cour de Justice pour sanctionner, disent-ils, « cette faute  politique du ministre en charge des libertés publiques ».

Par ailleurs, une des questions de la presse était de savoir ce que la partie Achille Tapsoba ferait si la justice tranchait en faveur d’Eddie Komboïgo. À cette question, les orateurs répondent : « Si la justice donne raison à Eddie Komboïgo, nous sommes des démocrates et nous allons nous plier à cette décision. Mais tant que la justice n’aura pas rendu son verdict, nous ne reconnaitrons pas le récépissé délivré à Eddie Komboïgo ».

aacdp 3A la question de savoir s’ils avaient eu l’accord d’Eddie Komboïgo pour tenir la conférence, ils déclarent : « Nous sommes des militants engagés et convaincus du CDP de Blaise Compaoré. Nous voulons suivre la vérité. C’est Blaise Compaoré le fondateur du parti ; tout ce qui se passe au CDP doit être amendé par ce dernier. Nous tenons cette conférence sur la base du 7e congrès. Le récépissé d’Eddie Komboïgo est illégal, donc il ne peut pas nous empêcher de tenir des activités relatives au parti ».

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes