mercredi 24 avril 2024

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Véhicule électrique au Burkina : « Une solution pour lutter contre la pollution de l'environnement », selon Youssouf Moudassir, directeur de Steamotors BF

garagesao uneLes véhicules électriques sont de plus en plus utilisés par certains Burkinabè. Au cours de son séjour à Tenkodogo, dans le cadre du 8-Mars, le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé la création d'une entreprise de production de véhicules électriques. Ainsi, tous les véhicules du gouvernement seront remplacés par ces types de véhicules pour permettre d’économiser le carburant. Quels sont les avantages et les inconvénients d'un véhicule électrique au Burkina ? Des acteurs du domaine de l'automobile se prononcent sur le sujet.

Pour Youssouf Moudassir, directeur de Steamotors BF, garage et centre de formation qui travaille sur les véhicules électriques, « un véhicule électrique fonctionne à 100% à base du courant électrique. Composé d'un moteur à bobine, de batterie et de capteurs pour jauger la vitesse, il est rechargé à l'aide du courant électrique consommé par les ménages. Il a une batterie à haute tension et celle-ci varie en fonction des marques de véhicules ».

Sur la question de l'autonomie d'un véhicule chargé à 100%, M. Moudassir explique que l'autonomie est déjà connue à la fabrication après des tests ainsi que la distance que le véhicule peut parcourir.

Selon Ali Ouédraogo, président-directeur général du garage Sao auto-services, il n'y a pas de distance précise pour l'autonomie de ces types de véhicules. Tout dépend du poids, du modèle et de la distance à parcourir.

"Si un véhicule électrique doit rouler avec la climatisation, il consommera inévitablement plus d'énergie qu'un même type de véhicule qui roule sans la climatisation. S'il y a peu de passagers, le véhicule va consommer moins d'énergie, mais la consommation va augmenter si le nombre de passagers augmente, ou quand il y a des bagages ou encore s'il y a beaucoup de vent au cours du déplacement", a-t-il déclaré.

Avantages d'un véhicule électrique au Burkina

Youssouf Moudassir affirme que ce que tous les consommateurs de l'automobile ainsi que les adeptes et les passionnés doivent savoir, c'est qu'avec le véhicule électrique, on ne change pas d'huile et il n'y a pas de maintenance à faire comme les maintenances traditionnelles qu'on connaît avec les véhicules à moteur thermique.

En plus, la voiture électrique participe à la nécessaire transition écologique.  En effet, à en croire le directeur de Steamotors BF, "avec le réchauffement climatique, les véhicules électriques pourront être une solution pour diminuer l'émission du CO2. Ces véhicules électriques ne polluent pas (0% de CO2), alors qu'un véhicule à essence émet environ 888000 g de CO2 par litre. Si vous multipliez ça par mois avec le nombre de véhicules qui circulent, imaginez la quantité de CO2 libérée dans l'environnement dans l’année !"

garagesao 2« Notre planète est en train d’être détruite. Peut-être qu'on ne s'en rend pas compte, mais d'ici 15 à 25 ans, la situation sera grave. Il y a tellement de sécheresses et les effets du réchauffement climatique sont tellement importants que l'Afrique aussi doit mettre la main à la pâte. Grâce aux véhicules électriques, qui fonctionnent avec des énergies dites propres, on pourra avoir une planète plus saine pour les générations à venir », a-t-il affirmé.

Inconvénients et suggestions

Youssouf Moudassir, citant des experts, souligne que les véhicules électriques ne pourront pas remplacer les véhicules à moteur thermique (véhicules à essence/ diesel) parce que les matières premières telles que la bauxite, le cobalt, servant à la fabrication les batteries de ses véhicules ne sont pas disponibles en quantité suffisante.

L'autre inconvénient également, selon lui, c'est la disponibilité des pièces de rechange lors des réparations en cas de panne.

Excepté ces aspects, le véhicule électrique est une solution à la détérioration du climat, a-t-il soutenu.

C'est pour cela qu’il dit saluer l’initiative des premières autorités visant à produire des véhicules électriques et qu’il les exhorte ainsi que l'opinion publique à s'intéresser à cette technologie.

À cet effet, le gouvernement pourrait faire le choix. "On peut avoir des véhicules qui fonctionnent à base de panneaux solaires pour la recharge des batteries. Les véhicules électriques les plus répandus dans le monde sont ceux qui se chargent à l'énergie électrique", a-t-il fait savoir.

Pour Ali Ouédraogo, "le véhicule électrique serait coûteux pour le Burkina parce qu'on ne produit pas d'électricité. Ainsi, le P-DG du garage Sao auto-services suggère qu'en lieu et place du véhicule électrique, le Burkina promeuve l’utilisation du véhicule solaire. garagesao 3" On a beaucoup de soleil. Donc je préfère qu'on utilise des véhicules hybrides solaires, au lieu de véhicules 100% électriques, pour que lorsqu'il n'y aura pas d'énergie dans les batteries, le moteur thermique puisse fonctionner".

À noter que Steamotors BF est une entreprise américaine basée au Burkina dans le cadre de la formation des jeunes aux nouvelles technologies liées aux véhicules électriques et hybrides, à tout ce qui se rapporte à l'informatique automobile.

Quant au garage Sao auto-services, il est spécialisé dans le diagnostic, le dépannage, la vente des pièces détachées, le tuning et la mécanique.

Flora SANOU

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Articles vedettes
>