vendredi 5 juin 2020

Exposition des yeux aux écrans : Risques et bonnes pratiques

ocul uneL’œil est l’organe de la vision. Cet organe sensible nous permet de voir tout ce qui nous entoure. Mais son exposition prolongée aux écrans de téléphones portables et aux ordinateurs peut être source d’inconfort, voire de douleur visuelle. Quels risques encourons-nous en exposant nos yeux aux écrans ? Cela peut-il favoriser l’apparition de troubles visuels graves ? Eléments de réponse.

Avec l’avènement des appareils électroniques, l’exposition des yeux aux écrans ne cesse de croître. Pour raisons professionnelles ou autres, l’utilisation de ces appareils est devenue partie intégrante de notre quotidien. Or, l’utilisation fréquente du téléphone portable et de l’ordinateur peut engendrer une fatigue visuelle ou révéler des problèmes ophtalmologiques mais pas de problèmes visuels graves, selon le Dr Serge Lallogo. « La fatigue visuelle se traduit par des maux de tête permanents généralement en fin de journée, des douleurs périorbitaires (des orbites), des picotements, des éblouissements ». Il ajoute que nous courons par ailleurs le risque de développer des troubles de posture. « Les individus sont toujours penchés vers l’avant, ce qui accentue la fatigue visuelle. Le téléphone ou l’ordinateur doit être à la même hauteur des yeux ou un peu au-dessus pour éviter cette fatigue-là», conseille le médecin.

ocul 2La majorité des appareils électroniques que nous utilisons émettent de la lumière blanche et de la lumière bleue. Selon le Dr Lallogo, des études scientifiques ont montré que la lumière bleue des écrans peut augmenter le risque de développer une myopie ou une dégénérescence maculaire liée à l’âge, fréquente chez les personnes âgées de plus de soixante ans. Ces lumières bleues ont en effet une plus courte longueur d’onde et une grande quantité d’énergie. Aussi, une exposition à cette lumière le soir ou la nuit peut conduire à un risque de perturbation des rythmes biologiques et du sommeil. Les plus vulnérables à cette exposition sont les enfants, dont les yeux ne filtrent pas complètement la lumière bleue. L’exposition prolongée aux écrans peut conduire à l’hypermétropie (trouble de la vision de près, généralement avant quarante ans) et rendre un des yeux ou les deux flous. Le Dr Lallogo recommande alors d’aller en consultation dès l’apparition des signes de fatigue visuelle pour des examens approfondis afin de bénéficier du traitement adéquat. « Ceux qui sont constamment devant les écrans doivent songer à faire des pauses d’au moins cinq minutes. Cela ne veut pas dire qu’il faut passer d’un écran à un autre, non ! La pause, c’est regarder de loin, chaque heure ou toutes les deux heures pour permettre aux yeux de se reposer ». L’ophtalmologue invite les individus qui ont une prescription de port de verres correcteurs à les porter. « Si le patient ne porte pas les verres correcteurs comme l’a recommandé son ophtalmologue, les problèmes visuels vont persister et les pauses ne pourront pas y remédier parce que les yeux seront toujours en tension. C’est le cas de nombreux travailleurs de bureau et des élèves ». Il termine en disant que l’utilisation du téléphone portable ou de la tablette doit être réglementée chez les plus jeunes.

Elza Nongana (Stagiaire)

                                                                                                                           

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>