dimanche 12 juillet 2020

Lutte contre le Covid-19 : L’utilisation de la chloroquine autorisée

just unePour ce premier rendez-vous d’information hebdomadaire du vendredi 3 avril 2020 sur la situation du Covid-19 au Burkina Faso, en plus du coordonnateur du comité de réponse au coronavirus, deux ministres du gouvernement Dabiré étaient face à la presse. La bonne nouvelle, c’est que la ville de Ouagadougou est désormais apte à faire les tests du Covid-19. Une autre bonne nouvelle et non des moindres, c’est que la chloroquine sera utilisée dans le traitement des cas de coronavirus.

Ce premier rendez-vous d’information sur le Covid-19 est porteur d’espoir pour les Burkinabè. La première raison en est que ces deux derniers jours, il n’y a pas eu de décès dû au Covid-19.  Ainsi, à la date du 02 avril 2020, le Burkina enregistrait 14 nouveaux cas : 13 à Ouagadougou et 1 à Saponé. Le nombre total de cas s’élève donc à 302 avec 48 guéris. Le pays des Hommes intègres n’a recensé aucun cas de décès des suites du Covid-19 depuis plus de 48 h. Ces informations ont été données ce vendredi 03 avril 2020 au cours d’un point de presse. « Par contre, suite à des analyses complémentaires il est ressorti que 3 patients qui ont été considérés à tort comme guéris ont été retirés de la liste des guéris », informe le coordonnateur du comité de réponse au coronavirus, le Pr Martial Ouédraogo. D’après ce dernier, ces personnes n’avaient même pas été répertoriées comme malades. « Il fallait donc les retirer de la liste pour ne pas fausser les données », a-t-il précisé.

just 2Le deuxième motif de satisfaction est que, selon la ministre de la Santé Claudine Lougué, Ouagadougou est désormais capable de faire des tests de coronavirus. Deux laboratoires ont été équipés à cet effet. Le Centre Muraz de Bobo pourra s’occuper des tests des localités de la région de l’Ouest. En sus, la chloroquine a été retenue pour le traitement de la pandémie de coronavirus. Mme Lougué affirme que c’est en raison de ses résultats positifs sur les malades. Pour ne pas mettre en péril la vie des patients, la première responsable de la Santé indique que le Burkina a décidé de mettre sous traitement les patients atteints du coronavirus avec la chloroquine mais les recherches continuent. Elle a terminé en faisant un clin d’œil aux agents de santé et de la recherche. Mme Lougué les appelle à poursuivre le combat.

Les mesures sociales prises par le président du Faso lors de son adresse à la Nation se sont invitées aux débats. Selon certaines opinions, les syndicats trouvent qu’ils ont royalement été ignorés. Rémi Fulgance Dandjinou donne son avis sur la question en ces termes : « Il ne faut pas ajouter de la polémique à la polémique. Le Burkina Faso perd des millions à cause de cette crise, pourtant l’Etat continuera à payer les salaires ».

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>