dimanche 16 juin 2024

Nouveau gouvernement du Burkina : « J’apprécie positivement la constitution du gouvernement mais mon problème, c’est la nomination de Chériff Sy », Boubacar Nignan, retraité

gov uneNommé après la démission du gouvernement Thiéba III, le Premier ministre Christophe Joseph Dabiré a formé sa toute première équipe gouvernementale le jeudi 24 janvier 2019. Constitué de 32 membres, au nombre desquels figurent 8 nouveaux promus, le gouvernement Dabiré I ne fait pas l’unanimité au sein de l’opinion publique Burkinabè. Radars info Burkina (RIB) a tendu son micro à des Ouagavillois. Lisez plutôt.

Patrick Kaboré, fonctionnaire à la retraite : « Je suis satisfait de la constitution du nouveau gouvernement parce qu’à mon avis le Premier ministre étant un membre du CDP, cela peut contribuer à apaiser le climat social et politique. Sur ce plan, le président du Faso a fait un bon choix. Cela était important pour la stabilité du pays et nous espérons que tout rentrera dans l’ordre. Par contre, je suis déçu de la nomination de Chériff Sy comme ministre de la Défense parce qu’à mon avis, il ne mérite pas ce poste et le patrick kabchef de l’Etat n’a pas fait un bon choix. En outre, je suis déçu du départ de Rosine Coulibaly du gouvernement, vu que c’est une dame qui travaillait bien. Mon cri du cœur est qu’elle revienne terminer le travail qu’elle a commencé. Pour le reste des nominations, ça va.»

Boubacar Nignan, retraité : « Dans un Etat de droit, on doit en principe changer de gouvernement tous les six mois. J’apprécie positivement la composition de ce gouvernement mais mon problème, c’est la nomination de Chériff Sy. Il était dans la transition et il revient occuper le poste de ministre de la Défense maintenant. Il ne sera pas à la hauteur de cette bouba nignanfonction et je peux même affirmer qu’à ce niveau, le président n’a pas fait le choix approprié. En ce qui concerne le ministre de la Sécurité, je lui fais confiance d’autant plus qu’il fut commandant de gendarmerie au temps où Thomas Sankara était président. Je suis d’accord avec le départ de Rosine Coulibaly parce que quand il y a deux économistes dans un même gouvernement, ça ne peut pas aller. Le Premier ministre est déjà économiste, si le ministre de l’Economie et des Finances aussi est un économiste, cela posera problème. »

Abdoul Zio, étudiant : « De façon générale, le gouvernement est assez bien pourvu. A présent, on attend ses résultats en matière de défense et de sécurité. Pour le reste, je crois que ce sont les mêmes qui ont été reconduits. Ils doivent redoubler d’effort parce que le temps est vraiment compté pour le Burkina, il faut agir dès maintenant et de façon ferme. À mon avis, Chériff Sy peut bien gérer le ministère de la Défense, mais tout dépend de la manière de travailler. Si de nos jours tous les Burkinabè acceptent de se donner la main sans préjugés, je crois qu’on pourra aller de l’avant. Le départ de Rosine Coulibaly est une déception pour moi, parce que je me dis que c’est une dame travailleuse. S’agissant de l’âge des ministres, personnellement il ne me dérange pas. L’essentiel, c’est leur capacité à travailler. Il y a des gens qui sont à la retraite mais qui sont toujours efficaces. C’est le résultat qui importe. »

Narcisse Bationo, charpentier : « Je suis satisfait de la composition du nouveau gouvernement. Personnellement, j’ai confiance en Chériff Sy comme ministre de la Défense. J’apprécie aussi le départ de Rosine Coulibaly de l’équipe parce narciss batqu’à mon avis, elle ne s’y connaît pas en matière de gestion des personnes dans un pays comme le Burkina. Elle ne connaît pas les réalités du pays. J’apprécie également le départ de Simon Compaoré parce que je pense qu’en ce moment, il a surtout besoin de repos. En plus, il faut noter qu’il a beaucoup duré sur la scène politique. Il peut rester dans l’ombre et guider la jeune génération. La présence de retraités dans le gouvernement ne me dérange aucunement parce que pour moi, à cet âge ils ont de la sagesse et sauront comment diriger de manière convenable.»

Mamadou Diallo, chauffeur : « Le problème n’est pas le changement de personnes. Il faut des gens qui soient en mesure de travailler pour le développement du pays et la satisfaction de la population. Sur la question de la sécurité, il faut que ce madou diallogouvernement mette les personnes qu’il faut à la place qu’il faut. Moi, je n’ai pas vraiment confiance en Chériff Sy comme ministre de la Défense du moment qu’il n’a pas fait l’armée. Peut-être qu’il a des relations dans l’armée, mais est-ce suffisant ? Le départ de Rosine Coulibaly ne m’étonne pas. Elle est dans la bourgeoisie. J’apprécie son départ parce que selon moi, elle ne connaissait pas les réalités du Burkina Faso. Qu’on nomme un vieux comme ministre de la Jeunesse, je ne trouve pas ça normal non plus. Je ne vois pas ce qu’il pourrait faire pour la jeunesse. »

Propos recueillis par Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes