dimanche 12 juillet 2020

Santé : Les oreillons, un facteur de risque d’infertilité

oreillonsLes oreillons sont une maladie infectieuse et très contagieuse qui touche tout le monde mais particulièrement les enfants. Ils se manifestent par un gonflement des glandes productrices de salive (glandes parotides), situées près des oreilles. Cette maladie est généralement bénigne, c’est-à-dire qu’elle ne présente pas de formes graves, mais il importe de relever qu’elle peut avoir des complications. Le Dr Ouedan Idogo, médecin généraliste à la clinique « Source de vie » nous éclaire à ce propos dans les lignes qui suivent.

Les oreillons sont causés par un virus appelé « myxovirus parotidis », qui appartient à la même famille que d’autres maladies infantiles comme la rougeole. « Les enfants, dans les crèches et les écoles, sont particulièrement les plus exposés », nous informe le disciple d’Hippocrate. Les oreillons sont  très contagieux et peuvent se transmettre d’une personne à l’autre une semaine avant l’apparition des premiers symptômes et même jusqu’à 10 jours après. Une personne porteuse du virus est donc contagieuse sans le savoir. Les principaux symptômes de cette maladie sont : le gonflement, souvent visuellement impressionnant, des ganglions du cou, près des oreilles, qui se prolonge jusqu’aux joues, la fièvre légère à modérer, les maux de tête, les douleurs musculaires, les douleurs aux oreilles, les douleurs à la déglutition, la fatigue, la faiblesse généralisée et la perte d’appétit.

 Le traitement de cette pathologie est symptomatique. En d’autres termes, ce sont les signes des oreillons qui sont soignés. Selon le Dr Idogo, il y a deux approches dans la prise en charge des personnes atteintes d’oreillons. «  La première est l’isolement des cas jusqu’à leur guérison. La deuxième est l’approche symptomatique, qui consiste à donner des médicaments pour atténuer les symptômes. Nous donnons des antalgiques pour calmer les douleurs, du paracétamol et des anti-inflammatoires », précise le toubib. La vitamine C, les bains de bouche et un repos médical peuvent aussi être associés au traitement des oreillons. Mais avant toute prise en charge, il est recommandé d’aller en consultation pour  le diagnostic médical.

 Mal traités, les oreillons peuvent entraîner l’infertilité. Ils peuvent en outre avoir des complications comme les orchites, c’est-à-dire l’inflammation des testicules de l’homme, et les ovarites (Ndlr : l’inflammation des ovaires de la femme) en raison de la présence du virus dans les parties génitales de ces derniers. « Les oreillons, mal soignés, peuvent causer la méningite qui est une localisation du virus au niveau du liquide céphalorachidien ou de la méninge. Les oreillons peuvent causer des encéphalites (inflammation du tissu cérébral) et la pancréatite (inflammation du pancréas) », a prévenu le médecin. Certaines glandes, notamment celles mammaires, et les thyroïdes peuvent être également touchées.

Elza Nongana (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>