lundi 8 août 2022

Covid 19 et don de sang : «La peur du coronavirus ne doit pas nous empêcher de poser des gestes salvateurs », dixit Daouda Sinou

guine uneLa psychose liée à la crise sanitaire a occasionné un ralentissement des activités de collecte de sang au niveau des deux centres fixes de don de sang. Grâce à des communications initiées par les premiers responsables de ces structures, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et celui à côté du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Tengandogo reçoivent depuis quelques jours des donneurs qui bravent leur peur afin de sauver des vies. Radars Info Burkina est allé à leur rencontre dans la matinée du 14 avril 2020.

Daouda Sinou est un habitué du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Il vient de remplir sa carte de donneur bénévole de sang. En cette matinée du mardi 14 avril 2020, il est de nouveau dans les locaux du CNTS pour donner son « liquide précieux ». M. Sinon dit vouloir contribuer à sauver des vies. C’est pourquoi, malgré les mises en garde de certains membres de sa famille, notamment sa femme, sur le risque éventuel de contracter le Covid-19, Daouda Sinou n’a pas dérogé à la règle qu’il s’est fixée de donner son sang tous les 3 mois. « Chacun à son niveau doit apporter sa contribution, car la peur du coronavirus ne doit pas nous empêcher de faire des gestes salvateurs », a-t-il dit. S’agissant du coronavirus, a-t-il poursuivi, nous ne pouvons que nous protéger mais outre cela, nous pouvons donner notre sang pour sauver des vies. « On peut contracter le virus, c’est vrai, mais on peut tomber malade et avoir besoin de sang », a-t-il terminé.

guine 2Les conditions à remplir pour être éligible au don de sang, selon le Dr Kader Koné, sont : avoir un âge compris entre 18 et 60 ans, avoir un poids d’au moins 50 kg et être en bonne santé. A l’en croire, avec la situation de pandémie, nos stocks de sang ont considérablement baissé.  Avec la fermeture des établissements, universités et lieux de culte, les sorties mobiles de collecte ont été suspendues. guine 3Cela porte un coup dur au stock de sang. « Pour remédier à cette situation, nous menons une communication tous azimuts pour rassurer les populations sur les mesures prises afin de leur éviter de contracter le virus afin de les inciter à venir donner leur sang », a relevé Dr Koné. D’après lui, de plus en plus, les gens fréquentent les centres de don de sang. « J’invite les personnes qui remplissent les conditions de don à venir donner leur sang car en dehors du Covid-19, il y a des malades qui sont dans les hôpitaux et dont la vie est en danger par manque de sang », a-t-il indiqué. Et de terminer en assurant que toutes les mesures édictées par le gouvernement sont observées dans les centres de transfusion : du dispositif de lave-mains au respect de la distanciation physique en passant par la prise de température.

Obissa

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>