mercredi 22 mai 2024

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Coronavirus: Cessation des activités et service minimum dans certaines unités industrielles à Kossodo

cess uneLa pandémie de coronavirus gagne chaque jour un peu plus de terrain au Burkina Faso, vu le nombre de localités touchées et de cas confirmés. Le dimanche 29 mars, le pays enregistrait 222 cas confirmés, 12 décès et 23 guérisons. Pour lutter contre la propagation du Covid-19, des mesures comme la suspension des transports en commun et la fermeture des marchés ont été prises par le gouvernement. Radars Info Burkina s'est rendu dans la zone industrielle de Kossodo pour se faire une idée des mesures préventives prises et de l'impact du coronavirus sur l'activité industrielle.  

Des restaurants ouverts aux alentours de certaines unités industrielles, des parkings bondés d'engins, des camions en état de stationnement pendant que d'autres chargés sont en train de quitter la zone : c'est le constat à notre arrivée dans la zone industrielle.

Dans la plupart des usines, des dispositifs de lavage des mains sont installés. En avançant, nous constatons que le parking est presque vide devant une unité de production de fer. Nous y faisons escale.

« Vu la crise du COVID-19, et afin de minimiser les conséquences qui puissent en résulter au niveau de notre entreprise et de nos clients, la SITAB fermera ses locaux à Ouagadougou du lundi 30 mars jusqu'au 5 avril 2020, tout en continuant à superviser l'évolution de la situation », lit-on dans une note de la Société industrielle de Transformation d'acier au Burkina Faso (SITAB).

cess 2« D'abord, on avait divisé les équipes en deux groupes pour éviter les rassemblements des travailleurs. Finalement on a décidé de fermer l'usine pendant une semaine. Si on est là ce matin, c'est pour pouvoir évacuer des instances. Toute l'administration et les sections de l'usine sont fermées », a expliqué un agent.

cess 3Dans une autre usine de production de fer, l'activité industrielle se poursuit avec un service minimum. Arrivé à une minoterie, nous voyons des dispositifs de lavage des mains installés à l'entrée ainsi qu'à plusieurs endroits à l'intérieur. Selon un agent, des masques ont été distribués à tous les travailleurs. « A cause du couvre-feu, le poste de 22h à 7h du matin a été suspendu. Cela constitue un manque à gagner en matière de production », nous confie ce dernier.

Au Burkina Faso, l'industrie compte pour 23% du PIB et emploie au moins 10% de la population active. La capitale Ouagadougou et la ville de Bobo-Dioulasso, la capitale économique, sont les zones où sont implantées les industries.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Articles vedettes