vendredi 5 juin 2020

Troubles du sommeil : L’insomnie et sa prise en charge

insom uneL’insomnie est un trouble du sommeil se caractérisant par la difficulté à dormir suffisamment, au point que cela impacte les activités de la vie courante. Elle peut être passagère ou chronique. Tout le monde peut souffrir d’insomnie au moins une fois dans sa vie. Cette difficulté à dormir débute généralement de façon occasionnelle mais peut se prolonger si elle n’est pas prise en charge de manière adéquate.

L’insomnie se manifeste par une difficulté à s’endormir et des réveils fréquents ou prolongés pendant la nuit. Le réveil peut également être précoce et accompagné d’une grande fatigue. Les causes de l’insomnie diffèrent, selon qu’elle est occasionnelle ou chronique. Dans un grand nombre de cas, l'insomnie a des causes psychologiques. Elle est souvent liée à un épisode traumatisant. En ce qui concerne l’insomnie occasionnelle, elle peut être provoquée par tout ce qui peut entraîner un stress comme la perte d’un être cher ou des problèmes personnels. En outre, voyager, changer de cadre peut également être à la base d’une insomnie. Pour ce qui est de l’insomnie chronique, laquelle se manifeste au moins 3 fois par semaine durant une longue période, elle est essentiellement liée à des pathologies psychiatriques telles les troubles anxieux, la dépression, l’hystérie, les phobies, les psychoses ou encore la démence. insom 2L’insomnie peut aussi résulter de la prise de certains médicaments. Le sujet insomniaque présente pendant la journée des signes de fatigue, des troubles de concentration et de mémoire, un manque de vigilance ainsi que de l’irritabilité. Si elle n’est pas traitée, l’insomnie peut entraîner des complications et problèmes de santé comme de l’hypertension artérielle ou des troubles digestifs.

Pour une prise en charge adéquate de l’insomnie, il faut se référer, selon Richard Ouédraogo, psychiatre, à un spécialiste qui pourra en faire une bonne évaluation pour savoir sa cause et savoir comment la traiter et traiter ladite cause. « Il existe plusieurs moyens de prise en charge, notamment les mesures hygiéno-diététiques à travers l’hygiène du sommeil, qui entre aussi entrer dans le cadre de la prévention. Ces mesures, c’est principalement dormir à des heures régulières, éviter d’utiliser un écran (ordinateur, téléphone portable, télévision) deux heures avant le sommeil, parce que les écrans donnent ce qu’on appelle ‘’une lumière bleue’’ qui bloque la sécrétion de mélatonine. Alors que c’est cette hormone qui induit le sommeil. La lumière dans les chambres doit aussi être tamisée, car la lumière vive bloque aussi la sécrétion de mélatonine », affirme le psychiatre. Les aliments consommés jouent également un rôle important dans le sommeil. Il faut donc éviter de manger des aliments trop lourds au coucher ainsi que des aliments trop légers au risque d’avoir faim et ne pouvoir dormir. Ceux qui ont pris l’habitude de lire afin de stimuler le sommeil devraient opter pour une lumière rouge (veilleuse) pas trop agressive. Enfin, selon le psychiatre, conditionner le cerveau à avoir des heures régulières d’endormissement et de réveil et éviter les siestes quand on a du mal à dormir la nuit sont aussi des moyens d’éviter l’insomnie.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>