mardi 18 juin 2024

Consommation de miel : Bienfaits et contre-indications

siido unProduit par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs, le miel est un aliment riche en énergie et relativement pur. Il est essentiellement composé d’eau ainsi que de deux sucres simples qui sont le fructose et le glucose, que l’organisme transforme facilement en énergie. Le miel contient des nutriments aux propriétés antibactériennes, antioxydantes et anti-inflammatoires, lesquelles font de lui un aliment allié santé à la consommation bénéfique à l’organisme. Cependant, il faut veiller à ne pas en prendre excessivement, car même s’il provient d’une source naturelle, le miel reste un sucre.

Parce que riche en composés végétaux bénéfiques, le miel a de nombreux bienfaits pour la santé humaine.  Par exemple, c’est une source alimentaire d’antioxydants dont la majorité sont des flavonoïdes. Ceux-ci interagissent dans la neutralisation des radicaux libres du corps, permettant de prévenir l'apparition des maladies cardiovasculaires en protégeant le coeur de certains cancers et de certaines maladies neurodégénératives. De plus, certaines caractéristiques du miel, tels son bas pH, sa grande viscosité qui limite la dissolution d’oxygène et sa faible concentration en protéines, lui confèrent un effet antibactérien important. Ce qui permet à celui qui le consomme de prévenir et de traiter certaines affections gastro-intestinales mineures comme l’inflammation ou un ulcère gastrique. En outre, le miel contient sensiblement la même quantité de sucre ou de calories que les autres agents sucrants (sucre blanc, cassonade, sirop d’érable) mais en raison de son pouvoir sucrant plus élevé, il est un choix intéressant, car on le consomme en quantité plus faible. Et comme son indice glycémique est plus faible, il se révèle être un choix  plus avisé pour les personnes atteintes de diabète. Grâce à ses propriétés antiseptiques, le miel est très efficace aussi pour calmer la toux et les maux de gorge. En ce qui concerne particulièrement les femmes enceintes, cette substance contient de l’acide folique qui stimule la formation de globules rouges. siido 2Elle aide aussi à la digestion et à l'assimilation des autres aliments, régule la fonction intestinale et a des propriétés sédatives qui agissent contre l'insomnie. Le miel stimule également la formation d'anticorps grâce à l'acide ascorbique, au magnésium, au cuivre et au zinc. Cependant, par mesure de prudence, les femmes enceintes devraient éviter de consommer du miel si elles souffrent d'une maladie gastro-intestinale.

Même si on prête au miel d’innombrables vertus et qu’il est moins nocif que le sucre blanc, force est de reconnaître qu’il reste tout de même un sucre.  De plus, parce que 100 grammes de miel apportent 300 kcal à l’organisme, il faut modérer la consommation de cet aliment et ne pas dépasser le seuil des 2 000 kcal journalières recommandées aux femmes, et 2 500 aux hommes car sinon on risque d’être confronté à la prise de poids qui augmente les  risques de maladies chroniques comme les maladies cardiaques et le diabète. Il est également déconseillé de faire consommer du miel aux enfants de moins d’un an, car il peut causer le botulisme infantile. En effet, le miel peut contenir des germes résistants provenant du pollen et transportés par les abeilles. Par ailleurs, au même titre que les autres aliments contenant des glucides comme le jus, les boissons gazeuses, les friandises et autres aliments riches en sucres, le miel peut entraîner la carie dentaire. De plus, le miel peut favoriser l’érosion de l’émail, augmentant de ce fait le risque de caries et la sensibilité dentaire.  

Armelle Ouédraogo

 

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes