mercredi 22 mai 2024

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Déroulement des funérailles dans le diocèse de Diébougou : Plus de place pour les poulets dans les rites

dioc uneEn 2020, il a été décidé au diocèse de Diébougou que les fidèles catholiques  ne sacrifieraient plus de poulet, que ce soit  avant le creusage de la tombe du disparu ou pour les rites pendant l’exposition de sa dépouille. En lieu et place, l’Eglise catholique du diocèse de Diébougou propose l’aspersion d’eau bénite pour ces rites. Plus d’un fidèle chrétien de cette religion se pose alors la question de savoir quel sera le sort de la culture dagara avec l’application de cette mesure.

Le poulet qui est au centre des activités coutumières du Dagara se voit interdire par l’Eglise catholique au Diocèse de Diébougou. Selon le Monseigneur Der Raphaël Dabiré en lieu et place de ce sacrifice, l’eau bénite est assez valable et d’ailleurs mieux pour la foi chrétienne. Pour le fossoyeur Innocent Somé de Indeni, cela est presque impossible, il estime que si cela doit se passer, il faudrait que l’Eglise se trouve ses fossoyeurs pour ces cas d’espèces. Car pour lui, il ne faut pas confondre la tradition et la culture, l’acte du sacrifice du poulet n’est pas fortuit, il est d’une grande importance dans les rites funéraires et ce, depuis le creusage du tombeau ce qui est déterminant  pour le choix de la personne qui doit enterrer le cadavre.

En ce qui concerne, les rites de nettoyage des balafons utilisés pendant les rites funéraires, Golo, fabriquant de balafon (c’est un surnom) indique que le balafon sans ce rite de balayage qui se fait avec un poulet après usage aux funérailles ne peut plus retentir. Selon lui, le balafon étant un instrument de génies emprunté par les humains, ce rite a pour vocation de réparer de sorte à ce que ceux-ci, autorisent un usage prochain de l’instrument.

Face à cette situation, d’aucuns se posent la question de savoir le devenir de la culture dagara ?

L’Eglise n’a-t-elle pas une entreprise de destruction totale de la culture dagara ? Ils sont nombreux ceux qui se demandent ceci : que faut-il faire comme choix entre le strict respect de la culture et celui de la religion ?

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Articles vedettes