samedi 22 février 2020

Mahamoudou Kiemtoré, l’expert en appareils numériques

kiemt uneMahamoudou Kiemtoré est, depuis maintenant trois ans, à la tête de « Visuel Technologie », la seule maison spécialisée dans la réparation d’appareils numériques audiovisuels au Burkina Faso. Ce passionné de numérique offre chaque jour ses services à des clients qui viennent de divers horizons et enrichit sa collection privée d’appareils photos et de caméras de toutes générations.

Mahamoudou Kiemtoré a fait ses premiers pas dans le secteur de la réparation d’appareils aux côtés d’un de ses oncles qui faisait partie des premiers réparateurs d’appareils photos argentiques en Côte d’Ivoire. C’est en effet après avoir quitté les bancs qu’il a rejoint celui-ci dans son atelier pour apprendre ce métier dans les années 1990. Sous le poids de l’âge, ledit oncle finira par lui céder l’atelier de réparation qu’il gère avec brio grâce à la riche expérience acquise.

Rentré en 2013 au Burkina pour découvrir son pays d’origine, Mahamoudou Kiemtoré s’y plaira et trouvera le terrain favorable au développement de ses activités. « Etant en Côte d’Ivoire, je réparais déjà des appareils de clients qui y venaient en vacances. Ils disaient ne pas pouvoir trouver sur place des réparateurs qualifiés », confie-t-il. C’est ainsi qu’il rentre en 2014 au pays des hommes intègres et s’y installe définitivement. Les appareils photos et les caméras n’ont aucun secret pour ce spécialiste. Qu’ils soient numériques ou argentiques, et peu importe la marque ou le modèle, aucun appareil en panne ne résiste à son doigté. Face à la forte demande en maintenance et réparation de drones, M. Kiemtoré s’est fait un nom dans le domaine, à tel point qu’il offre ses services à des clients de divers pays de la sous-région tels le Mali, du Niger et la Côte d’Ivoire. Des clients avec lesquels il affirme avoir de bonnes relations, tant que les appareils sont bien réparés et rendus dans les délais prévus.

kiemt 2A côté de cet amour pour la restauration des appareils numériques, Mahamoudou Kiemtoré a matérialisé sa passion pour la communication et l’audiovisuel à travers une riche collection privée de caméras, d’appareils photos, de dictaphones et de projecteurs datant de 1910 à nos jours. « J’ai commencé à acquérir les premiers appareils à travers des achats en ligne sur des sites de vente aux enchères. Et au fur et à mesure, j’ai étoffé ma collection. A ce jour, je peux dire que je suis le seul à détenir une telle collection en Afrique », a affirmé ce passionné. Cette collection dont la valeur monétaire est estimée à environ 45 millions de FCFA a suscité un intérêt manifeste des professionnels du cinéma burkinabè à telle enseigne que son propriétaire a été invité à l’exposer durant les éditions 2017 et 2019 du FESPACO. Afin de permettre au plus grand nombre de personnes d’admirer sa collection, Mahamoudou Kiemtoré nourrit l’ambition de mettre sur pied une galerie ou un musée spécial consacré à l’audiovisuel et à la communication.  Cet espace, selon lui, retracera l’histoire de la communication, de la radio, de la télévision et du cinéma, de ses débuts jusqu’à nos jours. Il permettra aussi aux professionnels et apprenants de ces domaines de se faire une idée des premiers appareils utilisés. En attendant la mise sur pied de ce musée, notre passionné d’audiovisuel, qui peut être joint par téléphone au  (00226) 73 04 76 45, envisage d’organiser en décembre une exposition dans les écoles primaires des villes de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso et de Koudougou afin de faire profiter de son patrimoine personnel aux tout-petits.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>