samedi 22 février 2020

Consommation d’excitants : Les effets néfastes sur l’organisme humain

coffeeLes excitants comme l’alcool, le tabac et le café sont beaucoup consommés sous nos tropiques.  Ce sont des substances qui excitent l'organisme pour créer une réaction physique ou psychologique en stimulant son activité.  Pourtant les excitants deviennent nocifs pour la santé quand on en abuse. Radars Info Burkina est allé à la rencontre de certains consommateurs de ces substances.

Issa Kouanda, un quinquagénaire, est en train de boire du café dans un kiosque. «J’ai commencé à consommer le café et le thé depuis le lycée. Je ne consomme pas plus d’une tasse par jour. C’est le seul excitant que je prends actuellement. J’ai arrêté de fumer depuis longtemps. J’ai échoué à deux premières tentatives d’arrêt de la consommation de tabac. Le pire excitant que l’homme puisse prendre, c’est la cigarette. On ne peut pas contrôler la prise de bâtons de cigarettes. Par contre, c’est facile de décider de limiter le nombre de tasses de café qu’on ingurgite. Pour les fumeurs, la nicotine devient pratiquement indispensable au point qu’ils deviennent malades s’ils n’ont pas cette substance. Or, quand elle est présente en quantité considérable dans leur organisme, ils en souffrent. En plus, le fumeur n’a pas d’appétit», explique M. Kouanda.

Quant à Landry Bationo, le jour où il ne prend pas de café, il dit qu’il a le sentiment qu’il n’est pas encore réveillé. Selon son voisin Adama, qui en train de terminer une tasse, le café éveille les sens. «En plus de la consommation de café, je fume la cigarette. Avant, je ne fumais pas. C’est quand je suis allé dans les mines artisanales à la recherche d’or que j’ai commencé à fumer la cigarette et d’autres stupéfiants pour pouvoir supporter les difficiles conditions de travail dans ces lieux. De retour des mines, la cigarette est devenue indispensable pour moi. Je peux fumer 8 bâtons de cigarette en une journée. Je veux arrêter de fumer mais je n’y arrive pas», confie Noufou Nikiema.

Comme leur nom l’indique, les excitants excitent le système nerveux central, élèvent la glycémie, augmentent la tension artérielle et entraînent une toxicomanie (lorsqu’on les supprime, des symptômes de manque apparaissent), selon des nutritionnistes dans le livre «Apprendre à se nourrir».

Le café ne contient qu’une substance alimentaire valable : la niacine (vitamine B3). La caféine est un excitant majeur et un agent cancérigène important. Les boissons à base de coca contiennent de la caféine.

Pour le tabac, c’est surtout l’arsenic contenu dans la nicotine qui crée des dégâts dans l’organisme : affections des gencives, calculs vésiculaires, troubles hormonaux, cancers pulmonaires, troubles oculaires, etc.

S’agissant de l’alcool, sa consommation régulière entraîne des troubles hépatiques, cardiaques et mentaux. L’alcool perturbe les fonctions naturelles et entraîne un besoin toujours accru de boire. La bière détruit la vitamine A du corps.

Comment rompre avec la dépendance à ces différents excitants ?

En ce qui concerne la cigarette, pour diminuer l’envie de fumer, on peut faire pendant plusieurs semaines une cure massive de vitamine C naturelle (en tablettes ou sous forme de graines germées, de fruits, de fruits secs et de légumes crus). Pour se délivrer du geste de fumer, on peut mâcher pendant quelques secondes du chewing-gum.

Pour ce qui est de l’alcool, un apport de vitamines B (sous forme de tablettes, de vitamines B naturelles, de levure ou graines germées) accompagné d’une suppression momentanée de tous les aliments riches en gluten peuvent aider un alcoolique à retrouver son indépendance d’une façon spectaculaire.

Aly Tinto (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>