mardi 18 juin 2024

Utilisation des « secrets de femmes » : « Certains produits vendus sur le marché et introduits dans le vagin représentent un danger pour la paroi vaginale, car ils la détruisent », Dr Yacouba Ouattara

secrets uneAutrefois principalement utilisés par des Sénégalaises et des Maliennes, les « secrets de femmes » sont également entrés, au fil du temps, dans les mœurs des femmes burkinabè. Pour assurer la satisfaction sexuelle de leurs partenaires et éviter que ceux-ci soient tentés d'aller voir ailleurs, plusieurs femmes ont recours à ces produits, qu’ils soient de nature chimique ou fabriqués à base de plantes. Beaucoup d’utilisatrices ignorent cependant les répercussions que peuvent avoir ces produits sur leur appareil génital.

Les « secrets de femmes » sont présentés sous diverses formes. Des décoctions de plantes aux poudres en passant par les fruits et mélanges à base de produits divers, tout est utilisé pour décupler le plaisir sexuel et satisfaire son homme. « J’ai lu dans un groupe de femmes que l’on pouvait faire des bains de siège à base de plantes pour resserrer le vagin et lui donner une bonne senteur. Donc j’ai testé et ça semble marcher en tout cas. Mon mari trouve que je suis plus étroite et ça lui plaît bien », nous confie Salamata Nignan. Comme elle, nombreuses sont les femmes qui ont recours à ces « secrets de femmes » pour « pimenter » leurs nuits ou briser la monotonie qui s’installe dans le couple. Malheureusement, beaucoup d’entre elles ignorent les dangers que peuvent représenter ces « piments de la nuit » pour leur santé en général et surtout pour leur appareil génital. En effet, ces produits peuvent être source d’infections et d’ulcérations au niveau du vagin ainsi que de scléroses. Selon Yacouba Ouattara, gynécologue, « certains produits vendus sur le marché et introduits dans le vagin représentent des dangers pour la paroi vaginale car ils la détruisent. La paroi se rétracte et devient rigide, alors que normalement elle est souple. Les femmes ont l’impression que le vagin a rétréci mais il est moins fonctionnel en réalité car les sensations n’y sont plus. Il y a des cas où le vagin devient carrément « impraticable », parce qu'il se transforme en sclérose ».

secrets 2En plus des produits introduits dans la partie intime, certaines femmes font des bains de siège à base de plantes et de produits divers. Une pratique très dangereuse, selon le gynécologue, car l’eau chauffée à un certain degré détruit la flore vaginale, qui contribue pourtant à garder une certaine vivacité de la muqueuse vaginale et à la protéger.

Ces fâcheuses conséquences de l’utilisation des « secrets de femmes » conduisent plusieurs femmes à aller consulter, lesquelles présentent souvent des dommages assez importants. Dr Ouattara affirme recevoir en consultation des femmes qui, à l’issue de l’utilisation des différents produits, présentent des infections et des plaques de scléroses importantes. Ce qui oblige les médecins à ôter la partie sclérosée, réduisant ainsi de manière considérable le diamètre du vagin. Et si la zone sclérosée est assez large, il n’y a plus d’alternative possible car la membrane détruite ne peut être remplacée.

C’est pourquoi il invite les femmes à respecter leur intimité et à en prendre soin en évitant d’y introduire des substances douteuses, causes de plusieurs maux. Il faut également éviter des gestes comme la toilette intime excessive, qui finit par causer la sécheresse vaginale. Celles qui, à la suite d’un accouchement, par exemple, se sentent larges, peuvent consulter en gynécologie pour corriger cet inconfort, soit par la chirurgie, soit par des exercices.

Armelle Ouédraogo/ Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes