samedi 22 juin 2024

Crèches et maternelles au Burkina : Quand ces lieux d’éveil se révèlent dangereux pour les tout-petits

bambino uneDans le but de soulager les mères menant une activité professionnelle, de plus en plus de crèches et de maternelles voient le jour. Chargées d’assurer la garde, la protection et l’éducation des enfants qui leur sont confiés, certaines de ces structures causent bien souvent plus de tort qu’elles n’apportent de réconfort.

Fraîchement entrées dans les habitudes des Burkinabè, les crèches sont à la base initiées, selon l’article 10 du décret n°2006-209/ PRES/ PM/MATD/MFB/MEBA/MS/MASSN/MJE/MCAT/MSL du 15 mai 2006 portant transferts des compétences et ressources aux communes urbaines, dans les domaines du préscolaire, de l’enseignement primaire, de la santé, de la culture, de la jeunesse, des sports et des loisirs, dans l’objectif d’assurer la garde, la protection et l’éducation de l’enfant. Elles visent également à favoriser le développement psychomoteur, affectif et cognitif de l’enfant, la socialisation des enfants, de décharger les mères de la garde de l’enfant afin qu’elles participent activement aux activités professionnelles socio-économiques.

Cependant, le constat dans certaines de ces structures est alarmant. Parfois par méconnaissance ou par négligence, certains gestes d’hygiène pratiqués dans ces lieux d’accueil des nourrissons peuvent s’avérer dangereux pour leur santé. « J’ai amené mon enfant de six mois à la crèche, mais j’avoue que c’était une très mauvaise expérience pour moi. Le cadre paraît vraiment bien, mais les conditions d’hygiène ne répondent pas vraiment aux normes », s’indigne Mme Dah, parent d’enfant.

 Tout comme elle, Mme Niamba nous confie son désarroi. « Mon enfant de deux ans a été grièvement blessé à la tête par son camarade de classe. Quand j’ai demandé ce qui s’était passé, on m’a répondu qu’il était en train de s’amuser. Quand le jeu vire à la brutalité, quel est en définitive le rôle des monitrices ? J’ai été vraiment déçue et ce qui me désole davantage, c’est que la scolarité y est coûteuse alors que l’hygiène et la surveillance ne sont pas toujours au rendez-vous», souligne-t-elle. Considérées comme la solution palliative pour les femmes actives, ces structures d’accueil pour bébés semblent démontrer leurs limites.

bambino 2Pourtant, ces structures d’éducation de la petite enfance sont soumises à un cahier des charges, à un règlement intérieur et au contrôle des services techniques du ministère de l’Action sociale. Ledit contrôle porte, entre autres, sur la qualité du personnel d’encadrement, les infrastructures et les équipements, sur les conditions d’hygiène et de sécurité. Malgré ces dispositions, certaines crèches ne répondent pas toujours aux normes. « J’étais obligé de retirer mon enfant de la crèche à cause des nombreuses infections. Rien que la semaine dernière, une autre maman a retiré son enfant deux ans et demi de la crèche parce que quand les enfants voulaient  se soulager ils n’étaient pas accompagnés. A plusieurs reprises, l’enfant est rentré de l’école avec des odeurs d’excréments.  Après avoir vérifié, elle a compris que l’enfant n’était même pas nettoyé après les selles. Face à l’indifférence des responsables de l’école, celle-ci n’avait d’autre choix que de désinscrire son enfant », raconte Mme Dah.  Selon elle, il faut que l’Etat soit regardant sur la question, afin de permettre aux parents de vaquer paisiblement à leurs occupations.

Pourtant, la réglementation est claire sur la question : les parents ont la possibilité de demander un contrôle de l’établissement en s’adressant au ministère de l’Action sociale. En cas d’infraction de la structure incriminée, sont prévues des sanctions telles l’avertissement par écrit, la mise de la structure  sous administration provisoire et même sa fermeture temporaire ou définitive.

Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes