dimanche 12 juillet 2020

Probable reprise du Faso Foot : Gare aux joueurs qui dorment sur leurs lauriers !

conomb une En raison de la pandémie de Covid-19, toutes les compétitions sportives au Burkina Faso ont été suspendues. Le championnat de première division, qui était à la 24e journée, n’y fait pas exception. Bien malin celui qui pourra dire quand il reprendra. Les joueurs sont, sans conteste, les plus touchés par cette suspension. Une chose est sûre : celui des athlètes qui prendra le risque de ne pas faire d’exercice de maintien assumera la responsabilité de sa méforme à la reprise.

Rien ne peut remplacer la compétition ou les séances traditionnelles pour un compétiteur soucieux de maintenir sa bonne forme. Et cela, tout compétiteur le sait. Cependant, en l’absence de programmes d’entraînement communs du fait de la pandémie de Covid-19, les joueurs doivent prendre des initiatives personnelles pour garder leur forme de compétiteurs. Selon Adama Salembéré, journaliste sportif à l’Agence d’information du Burkina (AIB), c’est le moment pour les joueurs du Faso Foot de fréquenter les salles de gymnastique et de musculation. A ces endroits, à l’en croire, ils pourront faire des exercices de musculation, de vélo et de tapis pendant plusieurs dizaines de minutes. En plus de cela, les soirs, avant l’heure du couvre-feu, ils doivent faire du footing et des abdominaux pendant au moins trois quarts d’heure.

conomb 2En effet, tous les jours de la semaine, le coach accentue les entraînements en optant pour les matins et les soirs. Le matin, ses éléments ont entre 40 et 45 minutes de footing avec des accélérations et des étirements à faire. La soirée est, par exemple, consacrée au vélo et à la corde. De façon individuelle, certains joueurs du Faso Foot font ce qu’ils peuvent pour ne pas être en reste à la reprise du championnat. Si tous n’ont pas la capacité financière de se payer les services d’un préparateur physique ou les forfaits des salles de gym, ils n’abdiquent pas pour autant. Dans certains clubs du Faso Foot, notamment RAHIMO FC, les coaches ont concocté pour l’équipe un programme adapté à la situation. Régulièrement, ils se retrouvent au terrain par petits groupes, sous la supervision de l’encadrement technique, pour effectuer des exercices.conomb 3C’est le cas du gardien de l’AS Douane, Babayouré Sawadogo. Au téléphone, il nous confie qu’il a commencé tout seul sous la houlette de l’entraîneur des gardiens du leader du Faso Foot, SALITAS-FC, Amadou Séré, à faire tous les jours des exercices. Par la suite, quelques-uns de ses coéquipiers lui ont emboîté le pas. D’après lui, il est prêt pour la compétition. L’objectif, de façon générale, pour ces joueurs est d’entretenir leur corps pour une éventuelle reprise du championnat. Les moins soucieux, qui n’observent aucune hygiène de vie et ne font aucun exercice, n’auront que leurs yeux pour pleurer à la reprise du championnat.

En attendant, le Covid-19 est une réelle menace pour la population, donc respectons les mesures édictées par le ministère de la Santé pour stopper la propagation de cette pandémie.

 Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>