vendredi 5 juin 2020

Présidence de la FBF : Qui pour remplacer Sita Sangaré ?

fede uneLa Fédération burkinabè de football (FBF) est dans une année électorale. En effet, en juin prochain, elle procédera en principe au renouvellement de son instance dirigeante. Qui pour remplacer le président sortant, Sita Sangaré, à qui un troisième mandat a été refusé par le chef d’état-major général des armées pour nécessité de service ? Pour l’instant, un seul candidat est déclaré.

Si tout va bien, la Fédération burkinabè de football (FBF) renouvellera ses instances en juin 2020. Qui pour remplacer le colonel Sita Sangaré à qui un troisième mandat a été refusé par le chef d’Etat-major général des armées ? Sita Sangaré, on le sait, est un homme très occupé. Président du tribunal militaire, c’est déjà une prouesse qu’il ait pu faire deux mandats à la tête de la FBF.

Pourquoi vouloir briguer un troisième mandat, surtout dans ce contexte d’insécurité où le personnel militaire est extrêmement sollicité ? A cette question, une source au sein de la FBF, dont nous tairons le nom, répond qu’il est probable que le sieur Sangaré ait commis des gaffes à la FBF (malversations financières, détournements…). « Il ne veut pas que cela soit mis à nu par son successeur. Voilà pourquoi il veut un autre mandat pour avoir le temps de brouiller les pistes », a-t-il ajouté. fede 2Pour John William Somda, journaliste et consultant sportif, la « pagaille » qu’on a pu constater avec les deux lettres est la preuve que quelque part, il y a un couac. « Pour les recoupages d’informations qu’on a pu faire, la démarche entreprise par Sita Sangaré pour avoir l'aval de la hiérarchie n’a pas mis forcément le général Miningou dans une bonne posture, d’où la deuxième lettre », a-t-il confié. M. Somda est surpris de la fixation que les gens font sur la troisième candidature du président sortant. « Sita n’est pas le seul Burkinabè, il y en a d’autres qui peuvent diriger cette structure », a déclaré John William Somda. Il soutient d’ailleurs que ce dernier n’est pas venu trouver une discipline en lambeaux, c’est plutôt le contraire. « Ses meilleurs résultats, c’est à la suite du travail des autres qu’il les a engrangés», renchérit le consultant sportif. Selon lui, 2013 était l’année de la récolte et Sangaré a eu la chance d’être là à ce moment-là.

Pour l’heure, il n’y a qu’un candidat déclaré à la présidence de la FBF. Il s'agit d’Amado Traoré, qui n’est plus à présenter dans le paysage footballistique burkinabè. En tout cas, d’après John William Somda, c’est quelqu’un qui a « suffisamment » fait ses preuves au Rail club du Kadiogo (RCK) et au Majestic FC. « Sur le plan sportif, c’est quelqu’un qui fait l’unanimité. Sur le plan humain, il a un grand cœur et il ne place pas un mot plus haut que l’autre », a-t-il souligné. Et de terminer : « Il a un sens élevé du respect de la personne. Il incarne l’esprit de fédération, c’est-à-dire sait fédérer ».

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>