mardi 18 juin 2024

Premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement burkinabè : Le Premier ministre sonne le rassemblement des fils et filles du pays pour endiguer les maux sociaux

first cou unencilQuelques heures après sa prise de fonction, le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a dévoilé sa première équipe gouvernementale le jeudi 24 janvier 2019. Ce gouvernement, composé de 32 membres dont 07 femmes, a tenu presque immédiatement son premier Conseil des ministres sous la présidence de Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. 

Le tout premier gouvernement de Christophe Dabiré, rendu public le jeudi 24 janvier 2019, a tenu quelque temps plus tard son premier Conseil  des ministres, lequel a fait office de prise de contact. Il a été présidé par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. Les membres du gouvernement ont tenu à remercier le président du Faso pour la confiance placée en eux, a souligné le Premier ministre. Conscients de l’ampleur de la tâche qui sera la leur, les membres de la toute nouvelle équipe de l’exécutif, par la voix du chef de la primature, s’engagent à travailler à mériter cette confiance du premier des Burkinabè. « Nous nous engageons  à travailler pour obtenir des résultats et faire en sorte que les difficultés dans lesquelles notre pays se trouve reculent le plus possible et que très rapidement nous retrouvions la sérénité, la stabilité afin de relancer notre économie », a assuré le PM.

En outre, il a affirmé que la restauration de l’autorité de l’Etat et la réduction du train de vie de l’Administration sont les deux premiers chantiers auxquels lui et son équipe vont s’attaquer. Pour Christophe Dabiré, force doit rester à la loi et pour cela, des mesures fortes seront prises pour une vulgarisation et une application rigoureuse de la législation.

first council2En termes d’innovation de ce gouvernement fraîchement constitué, il faut noter, entre autres,  la création de deux ministères d’Etat, à savoir celui de la Défense nationale et des Anciens Combattants ainsi que celui de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, deux portefeuilles détenus respectivement par Moumina Chériff Sy, précédemment haut représentant du chef de l’Etat, et Siméon Sawadogo. « Ces deux ministères ont été érigés au rang de ministères d’Etat compte tenu  du contexte difficile. S’agissant de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, le chef de l’Etat a estimé que la cohésion sociale  fait partie désormais des priorités», a expliqué le frais émoulu Premier ministre. Selon lui, la cohésion sociale, c’est le socle sur lequel doit se bâtir  toute action de développement que nous devrons entreprendre.  Et d’ajouter le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de travailler à mettre en place des mécanismes permettant d’aller très rapidement à la réconciliation  nationale. « Il faut une accélération sur les questions de justice en vue de rétablir la vérité sur certaines questions,  de rétablir au niveau du pays la mise en œuvre des actions qui devraient permettre d’apaiser les cœurs et de faire en sorte qu’au niveau politique nous puissions nous retrouver autour d’une table pour réaliser cette réconciliation nationale qui est facteur de développement pour l’ensemble de notre pays », a souligné M. Dabiré.

En rappel, on note 8 départs et 7 arrivées dans ce nouveau gouvernement composé au total de 32 membres.

Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes