mardi 18 juin 2024

Fête de l’Assomption au Burkina Faso : Des fidèles fêteront le 15 août sans le pagne

20180814 091847Le 15 août de chaque année, les fidèles catholiques de par le monde célèbrent l’Assomption ou l’élévation de Marie, mère de Jésus Christ au ciel au terme de sa vie terrestre. Au Burkina Faso, cette fête mariale a conquis le cœur de nombreux fidèles, qui pour l’immortaliser choisissent de se vêtir avec des pagnes à l’effigie de la Vierge Marie. Seulement, cette année, la production de ces pagnes si chers aux fidèles catholiques n’a pas suffit à habiller les catholiques qui désiraient s’en procurer. A la veille de cette commémoration, il n’est plus possible de trouver un morceau du « pagne officiel du 15 août 2015 » dans les paroisses et marchés de la ville de Ouagadougou. Ceux qui tiennent coûte que coûte à s’habiller aux couleurs de Marie, se rabattent sur d’autres pagnes mariaux.

 

Il y a pénurie de pagnes de l’Assomption à Ouagadougou. En effet,  ils sont nombreux les fidèles catholiques qui sont actuellement en quête du pagne dit du 15 août. Comme à son habitude,  l’Eglise catholique a fait sortir le pagne officiel de la célébration de l’Assomption, mais pas à grand nombre. Ce qui fait qu’à la veille de cette célébration, nombreux sont ces fidèles qui errent dans les artères de la ville à la recherche du « précieux sésame ». « C’est depuis le 6 août que je suis à la recherche du pagne de l’Assomption. Je suis allée à la cathédrale pour m’en procurer, mais sans succès. Ensuite, je suis allée à la radio Ave maria, à jean XXIII et à Koubri, mais je n’ai pas eu gain de cause. J’ai même appelé à Bobo-Dioulasso, mais aucun morceau du pagne ne reste.  C’est une amie qui ma dit qu’il y a actuellement une pénurie des pagnes de l’assomption », explique Mme SAWADOGO, une fidèle catholique.

Nous nous sommes  rendus au grand marché de la ville de Ouagadougou, dans une boutique spécialisée dans la vente de pagnes en général et des pagnes religieux en particulier et dans certaines paroisses de la capitale. De la Cathédrale en passant par Kologh-Naaba jusqu’à la Patte D’oie, le constat est le même : pas de pagne du 15 Août. Pour les commerçants de pagnes religieux, cette pénurie des pagnes de l’assomption s’explique par la baisse de la reproduction, car au cours des précédentes fêtes catholiques, il y a eu une mévente des pagnes, notamment de Noël et de Pâques. «  Les années passées, nous avons eu à imprimer des pagnes de l’Assomption, de la Pâque, et de Noël qui n’ont pas pu être écoulés à cause de la mévente. C’est pour cela que cette année nous avons imprimé les pagnes d’Assomption en petite quantité », explique Jean baptiste ILBOUDO, gérant d’une des plus grandes boutiques d’impression et de commercialisation des pagnes religieux. Il n’y a donc plus aucun morceau du pagne du 15 août dans les « boutiques mères » ainsi que chez les revendeurs. « La pénurie du pagne de l’Assomption a commencé, il y a deux semaines de cela. Les gens en demandent beaucoup, mais il n’y en plus ». explique une revendeuse sise à l’Eglise de la patte D’oie.20180814 091511

                            Jean baptiste ILBOUDO, gérant d'une des plus grande boutique d'impression et commercialisation de pagnes religieux

Pourtant, c’est presqu’une tradition pour beaucoup de fidèles catholiques au Burkina Faso de s’habiller aux couleurs de la fête religieuse. En guise de compensation donc, ces derniers qui veulent vaille que vaille avoir l’effigie de la « reine du jour » collée à leur peau, se rabattent sur d’autres pagnes mariaux proposés par les vendeurs. « J’étais obligée de payer un autre pagne avec l’image de la Vierge Marie qui n’est pas le pagne officiel du 15 août. C’est la fête de maman Marie et je ne peux pas me permettre de porter un tissu ordinaire pour aller la prier et l’honorer », confie Mme Solange ZEBA, une fidèle.

A la question de savoir pourquoi l’impression des pagnes n’a pas été relancée dès que la pénurie a été constatée, monsieur ILBOUDO nous explique que techniquement cela était impossible, car il restait peu de temps pour la fête. « Si nous devrions relancer la commande cela allait prendre cinq à six (5 à 6) mois pour que les pagnes soient à nouveau disponible, alors que la fête c’est pour bientôt. C’est à seulement deux semaines de la fête que la pénurie a été constatée. C’est pourquoi, nous avons préféré ne pas commander et diriger les fidèles vers les autres pagnes à l’effigie de la Vierge Marie qui existent », explique t-il.20180814 104153

Toutefois, pour ceux qui ont pu se procurer ce précieux sésame malgré cette rupture, c’est le soulagement, mais pas la grande satisfaction, car la qualité n’est pas au rendez-vous.  «  Les pagnes qui ont été premièrement imprimés étaient de bonne qualité. Après la rupture, j’ai réussi à m’en procurer, mais la qualité n’y est pas. En effet, ce que j’ai pu dénicher est  léger. En plus de cela, sa couleur n’est même pas bien foncée comme les autres », explique Mme OUATTARA, une fidèle.

Edwige SANOU, Alexiane YAMEOGO (stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes