mercredi 19 juin 2024

Pandémie de coronavirus : Les officines religieuses donnent des directives à leurs adeptes

coron uneDes cas de coronavirus ont été confirmés au Burkina Faso depuis le 10 mars 2020. A cet effet, les évêques de la conférence épiscopale Burkina-Niger donnent de la voix. Ils invitent la communauté catholique à suivre strictement les mesures indiquées par le ministère de la Santé pour une meilleure prévention de la maladie. Des règles de conduite ont été également données par les légats, concernant spécifiquement l’Eglise catholique.

Pour ce qui concerne l’Eglise catholique, pour une meilleure prévention du coronavirus, selon l’abbé Alain Ouédraogo, le baiser de la paix à la messe et les poignées de main et accolades, à l’intérieur comme à l’extérieur des célébrations liturgiques et paraliturgiques, sont suspendus. Les fidèles devront communier au corps du Christ uniquement en recevant l’hostie de la main. Les prêtres, eux, devront communier au sang du Christ uniquement par intinction lors des concélébrations. Les évêques exhortent les fidèles infectés par le Covid 19 à suivre scrupuleusement les consignes du ministère de la Santé et surtout à s’abstenir de participer aux célébrations communautaires jusqu'à leur guérison. « Suspendre l’usage d’eau bénite dans les bénitiers aux portes des églises, et si l’on fait usage de l’eau bénite au cours d’une célébration, ce sera seulement par aspersion ; personne n’y trempera les doigts », a ajouté l’abbé Alain Ouédraogo. coron 2En plus, la conférence épiscopale Burkina-Niger appelle les ministres ordinaires et extraordinaires de l’eucharistie à utiliser du savon ou du gel désinfectant avant et après la distribution de la communion. Idem pour ceux qui travaillent à la sacristie. Sauf pour raisons impérieuses, a-t-il poursuivi, il faut éviter de se rendre dans les pays significativement touchés par le Covid 19.

coron 3Les évêques, en communion avec toute l’Église en Afrique, se confient à la Miséricorde divine et invitent tous les catholiques et les hommes de bonne volonté à « prier pour que le Seigneur nous préserve des différents maux qui minent nos sociétés humaines ». Un numéro est disponible en cas de besoin : (+ 226) 52 19 53 94.

La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), pour sa part, appelle les fidèles musulmans à faire leurs ablutions à la maison autant que possible avant de se rendre à la mosquée pour les prières, en l’occurrence celles du vendredi. En plus de cela, la FAIB recommande d’éviter de se serrer les mains avant et après les prières et de s’abstenir des prières en groupe, surtout celle du vendredi. La FAIB a également prévu un numéro vert d’urgence en cas de besoin : (00226) 01 60 89 89.

 Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes