mercredi 19 juin 2024

Santé : Pourquoi l’ordonnance est importante en pharmacie

medoc uneLorsqu’on se rend dans une officine pour se procurer des médicaments en vue de recouvrer la santé, on se rend compte que certains produits sont vendus uniquement sur présentation d’une ordonnance. Certains patients souffrant de maladies chroniques et qui ont l’habitude de prendre un traitement précis se voient quelquefois servir les médicaments prescrits sans avoir forcément présenté d’ordonnance. Pourquoi donc certains produits sont-ils vendus uniquement sur présentation d’ordonnance et d’autres pas ? Quels sont les risques pour le patient et pour les pharmacies lorsque certains produits sont vendus sans ordonnance ? Pour mieux comprendre, nous avons tendu notre micro à un pharmacien.  Lisez plutôt.

Dame Ouédraogo souffre d’une maladie chronique, ce qui l’oblige à prendre quotidiennement des antalgiques. Etant à cours de médicaments, elle demande à son mari de lui acheter en pharmacie le produit qu’elle a l’habitude de prendre. Mais celui-ci rentrera bredouille en raison du refus des auxiliaires de pharmacie de lui délivrer ledit produit sans ordonnance. Les faits rapportés laissent dame Ouédraogo perplexe, elle qui bien des fois s’est pourtant procuré ce produit sans ordonnance. Qu’est-ce qui justifie donc ce refus des vendeurs de délivrer le produit ? Selon Dr Zongo, pharmacien, dans le traitement des différentes pathologies, l’on distingue plusieurs types de médicaments. Il y a en premier lieu les médicaments non listés (ibuprofène, paracétamol, amoxicilline, etc.), qui sont en vente libre et accessibles sans ordonnance. Ensuite viennent les produits de liste qui concernent les spécialités et qui sont composés des produits de la liste 1, de la liste 2 ainsi que les stupéfiants. Pour ce qui est des médicaments de la liste 1, ils peuvent être achetés sans ordonnance et le pharmacien n’est pas obligé de les enregistrer sur son ordonnancier. Quant aux produits de la liste 2, ils sont prescrits par un agent de santé habilité (médecin, pharmacien par dérogation, chirurgien-dentiste) et doivent nécessairement être achetés sur présentation d’une ordonnance et enregistrés sur l’ordonnancier du pharmacien. medoc 2Cette précaution répond, selon le pharmacien, à un souci de traçabilité. « S’il y a problème avec le patient et que celui-ci porte plainte, au cours de l’enquête on remonte jusqu’à l’officine où le médicament a été acheté pour savoir avec qui et quel jour il l’a été. Donc normalement pour un produit de liste qui doit être enregistré sur l’ordonnancier, si on revient au niveau de la pharmacie, on doit pouvoir retrouver l’identité du patient ainsi que son âge, la structure qui a prescrit le produit, la quantité de produit demandée  ainsi que le nom de la personne qui a délivré le produit ». Par ailleurs, la liste 2 comprend des produits dont certains composants peuvent se métaboliser en morphine (cas de l’Antalgex, par exemple). « Si un patient prend par exemple ce type de produit pour se droguer et qu’il en décède, on doit pouvoir savoir qui le lui a fourni. Et si d’aventure en procédant aux enquêtes l’on se rend compte que le produit a été vendu sans présentation d’ordonnance, la pharmacie peut même être fermée ». D’où la nécessité pour ces officines de se conformer à cette réglementation afin de ne pas être mises en cause en cas de problème.

En ce qui concerne la liste des stupéfiants, les produits qui y figurent ne peuvent en aucun cas être vendus sans ordonnance. Et cette ordonnance est à souches : une souche pour le médecin, une autre pour la pharmacie qui délivre et la troisième pour le malade. Cela est fait afin qu’en cas de problème, l’on puisse retrouver le médecin ainsi que l’officine qui ont délivré le produit. Ce type de produits, qui sont pour la plupart des morphiniques, est gardé dans un coffre-fort pour réduire l’accessibilité et est généralement utilisé pour accompagner les patients cancéreux qui sont en phase terminale, ou encore les malades qui ont une maladie incurable avec une douleur insupportable. Une certaine quantité leur est donc prescrite par mois ou par semaine, avec une durée de traitement précise.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes