samedi 15 juin 2024

Fonds national d’appui aux travailleurs déflatés et retraités : Offrir l’opportunité d’une nouvelle carrière aux retraités et déflatés

fonadr uneC’est dans le but d’aider à la prise en charge des groupes vulnérables du monde du travail que le Fonds national d’appui aux travailleurs déflatés et retraités (FONA-DR) a vu le jour en février 2008. A travers l’octroi de microcrédits et l’accompagnement par le renforcement des capacités et l’encadrement technique, le FONA-DR offre l’opportunité d’une nouvelle carrière aux retraités et déflatés.

Mme Compaoré/Bouda Marceline a entrepris une petite activité de commerce après avoir perdu son emploi dans une société de la place. C’est en discutant avec une de ses connaissances qu’elle a appris l’existence du FONA-DR, qui octroie des crédits aux travailleurs déflatés comme elle. Elle décide alors d’introduire auprès de la structure une demande de fonds afin d’agrandir son commerce de pagnes, de cosmétiques et d’articles féminins et masculins. C’est ainsi qu’elle recevra un avis favorable et se verra octroyer un premier montant qui lui permet de renforcer son activité et d’employer en permanence deux personnes pour l’accompagner dans la gestion de son magasin. « Le fonds m’a rendu un très grand service. Grâce aux ressources que j’ai reçues, je peux me rendre dans les pays voisins pour chercher mes produits au lieu de les prendre sur place avec les grossistes », confie-t-elle. Après avoir soldé ce premier prêt, elle bénéficiera d’un deuxième accompagnement financier. Les bénéfices qu’elle tire de ce commerce lui permettent de prendre en charge une bonne partie des dépenses de sa famille et de régler divers problèmes.

A l’instar de dame Compaoré, nombreux sont les retraités et déflatés qui, grâce à l’accompagnement du FONA-DR, ont pu se construire une nouvelle carrière professionnelle. L’institution finance les projets dans les domaines commercial, agropastoral, production-transformation, services, etc. En plus de l’aide financière, le FONA-DR renforce les capacités de ses bénéficiaires dans les domaines dans lesquels ceux-ci désirent entreprendre (agriculture, élevage) en techniques de gestion ainsi que tout type de formation spécifique.

L’expertise des travailleurs retraités est aussi valorisée, à travers leur intégration dans la base de données du fonds, qui leur fait souvent appel en vue d’assurer la formation d’autres retraités ou déflatés.

Pour bénéficier des ressources allouées ou des prestations offertes par le fonds, il faut impérativement faire partie du public cible, c'est-à-dire être un travailleur licencié ou retraité, et fournir certains documents utiles. Pour les déflatés, le dossier se compose d’une copie légalisée de la CNIB, d’une copie légalisée de la lettre de licenciement, d’un certificat de travail ainsi que d’une copie de la carte d’affiliation ou d’immatriculation à la CNSS.

fonadr 2

Le demandeur doit avoir au moins 21 ans et capitaliser au minimum 3 ans d’expérience de travail, proposer une garantie mais surtout disposer d’un projet de création ou de renforcement de PME/PMI générateur de revenus et créateur d’emplois. En ce qui concerne les retraités qui pour bénéficier du fonds ne doivent pas être âgés de plus de 75 ans, le dossier de demande de microcrédit se compose d’une copie légalisée de sa CNIB, d’une copie légalisée de la décision de mise à la retraite ou cessation de service, d’une copie légalisée des garanties proposées et d’une étude de faisabilité du projet.

Présent à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso à travers deux représentations, le FONA-DR alloue des microcrédits dont les montants varient entre 500 000 et 10 000 000 de FCFA. Les promoteurs ont la possibilité de bénéficier trois fois de ces fonds, dont le montant maximum octroyé ne peut excéder 5 000 000 de FCFA au premier crédit. Les taux d’intérêt pour le remboursement restent flexibles, et vont de 6 à 8% en fonction du domaine d’activité. Afin d’assurer le plein succès des projets qu’il finance et l’épanouissement de leurs bénéficiaires qui les portent, le fonds accompagne de manière permanente les promoteurs dans leur mise en œuvre.  Cet accompagnement comprend une formation initiale avant le début des activités, un suivi du promoteur par le gestionnaire à travers l’échange d’informations en cas de difficultés, des visites terrain pour constater la mise en œuvre des projets, ainsi que l’aide à la résolution des difficultés rencontrées.  

Abel Lompo, bénéficiaire retraité du FONA-DR, salue les efforts déployés par le fonds et qui, selon lui, améliore à plusieurs niveaux les conditions de vie des retraités. « Sur le plan de la santé, être en activité permet aux retraités de bouger et de rester en contact avec le monde extérieur au lieu de rester allongés sur leurs chaises longues. En outre, les activités menées créent du travail aux jeunes que nous employons, génèrent des revenus qui aident à satisfaire certains besoins ». C’est pourquoi il souhaite que davantage de ressources soient mises à la disposition du FONA-DR afin qu’un plus grand nombre de retraités puissent en bénéficier.

Dans le but d’améliorer la qualité de ses prestations, notamment les délais de traitement des dossiers, le FONA-DR entend se doter d’un plan stratégique duquel sortiront plusieurs orientations et innovations.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes