mardi 18 juin 2024

Attaque simultanée à Ouagadougou : « J’ai donné des instructions pour une prise en charge intégrale des frais médicaux pour les blessés civils et militaires », Paul Kaba THIEBA

00116.00 06 01 22.Image fixe133Une délégation du gouvernement, avec à la tête le Premier ministre Paul Kaba THIEBA, s’est rendue ce 03 mars 2018 à l’Ambassade de France et à l’Etat-major général des armées, les sites visés par l’attaque meurtrière du vendredi. Après avoir exprimé son soutien aux Forces de défense et de sécurité présents sur les lieux, la délégation s’est rendue au chevet des blessés évacués dans les différents centres hospitaliers de la capitale.

 

00116.00 08 27 07.Image fixe137Le constat après l’attaque perpétrée ce 02 mars dans le centre-ville de la capitale témoigne de la violence de l’affrontement. A  l’Etat-major général des armées (EMGA), ce sont des vitres brisées, des voitures criblées de balles et des murs rendus noirs par la fumée de l’explosion qui se donnent à voir. Du côté de l’Ambassade de France, le constat est moins triste, malgré quelques traces causées par l’impact des balles sur les vitres du bâtiment.

 

 

 

S00116.00 06 33 12.Image fixe136aluant la marque de solidarité du gouvernement burkinabè, l’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre DE CABANES s’est par ailleurs exprimé sur l’attaque simultanée qui a touché les deux sites burkinabè et français. Pour lui, c’est est un appel à une plus grande synergie d’action dans la lutte contre le terrorisme. « L’ambassade a été victime d’une attaque de façon concomitante avec l’attaque sur l’Etat-major général des armées du Burkina. Ce qui veut dire que nos deux pays étaient visés. Ce symbole est très fort. Je rends un hommage particulier au gendarme décédé à coté de l’ambassade.  Notre objectif politique reste celui de rester aux cotés du Faso dans cette guerre contre les groupes terroristes, dont on voit qu’ils n’hésitent devant rien et dont les moyens sont de plus en plus violents. Ce qui renforce notre volonté d’agir ensemble », a laissé entendre l’ambassadeur.

Après les deux sites visés par l’attaque, la délégation gouvernementale s’est rendue auprès des blessés de l’attaque, à l’hôpital Yalgado OUEDRAOGO, au Centre médical du camp Sangoulé LAMIZANA, et à l’hôpital de Tengadogo. En ces lieux, la délégation a apporté un message d’espoir aux blessés tout en les rassurant de la prise en charge gratuite des soins médicaux. « La solidarité de la nation se manifeste à travers les actions du Ministère de la solidarité nationale qui a pris des initiatives sur la base des instructions du gouvernement. Ainsi, j’ai donné des instructions pour une prise en charge intégrale des frais médicaux pour les blessés civils et militaires. Par ailleurs, le Ministère a mis en place un accompagnement psychosocial des familles des blessés. Il sera mis en place un dispositif de suivi pour permettre que des visites régulières puissent être rendues aux blessés », a expliqué Paul Kaba THIEBA.

00116.00 10 06 08.Image fixe138Le Dr Abdoulaye SO, s'est pour sa part voulu rassurant; les blessés admis à l'hopital de Tengadogo ont reçu les soins et la plupart sont hors de danger. « Nous avons un certain nombre de blessés dont la plupart étaient atteints par balle. Ces blessés ont reçu des soins et sont pour la plupart hors de danger. Nous avons reçu en tout 9 blessés et les frais de santé sont pris en charge gratuitement », a-t-il assuré

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes