samedi 22 juin 2024

Hygiène publique : La ville de Ouagadougou et ses dépôts d’ordures

dech uneRendre la ville de Ouagadougou belle et propre est un défi permanent. Les amoncellements d’ordures visibles d’un quartier à un autre de la capitale burkinabè sont bien là pour le rappeler. Et en cette période de pluies, ces tas de déchets dégagent des odeurs à la fois nauséabondes et nuisibles à la santé des riverains. Radars Info Burkina en a fait le constat à la décharge de Samandin, derrière le théâtre populaire, ainsi qu'à d’autres endroits de la ville.

Au quartier Samandin, précisément derrière le théâtre populaire, se trouve l’un des dépotoirs les plus laids de la ville. Des brouettes, des tricycles et des camions remplis d’ordures viennent y déverser leur contenu à longueur de journée. Ainsi, des déchets issus des ménages et des marchés sont entassés à proximité de la zone très fréquentée du théâtre populaire.

Dans cette grande décharge publique à ciel ouvert dont une partie des déchets se déversent dans le canal qui sert à évacuer les eaux de pluies, outre la laideur des lieux, où les déchets stagnent dans les eaux usées, l'air est irrespirable. Pourtant au quotidien plusieurs personnes y travaillent, d’autres y vivent.

dech 2Des sites d’ordures que l’on trouve un peu partout dans la ville Ouagadougou, à la Zone d’activités commerciales et administratives (ZACA), comme dans les marchés de Karpala et même dans certains caniveaux, notamment du mini-échangeur au croisement du canal de Wemtenga.

Ces dépotoirs dans les artères de la ville dont le ramassage et le traitement des immondices laissent à désirer constituent, d’une part, un danger pour les populations car plusieurs maladies peuvent tirer leur origine ces dépôts. D’autre part, ils sont aussi des sources probables d’inondations car les quelques déchets que les eaux de pluies emportent contribuent à boucher les caniveaux déjà insuffisants dans la ville de Ouagadougou.

La santé des populations et l’image de la capitale burkinabè impliquent une gestion rigoureuse des déchets qui sont produits par les ménages et les usines. C’est une situation qui interpelle les citoyens sur le nécessaire respect des règles de santé et d’hygiène publiques.

La responsabilité des autorités municipales est aussi engagée afin de préserver la santé, l’écosystème et d'éviter plusieurs problèmes qui pourraient découler de ces dépôts d’ordures que l’on constate dans la ville de Ouagadougou.

Pema Neya (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes