samedi 22 juin 2024

Crise au ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Les vacances artistiques prises en otage

inaf uneCe vendredi 02 août 2019 à l’Institut national de la formation artistique et culturelle (INAFAC), le Syndicat national des travailleurs de la culture et du tourisme (SYNTRA-CT) a empêché le début des cours de vacances dénommés « vacances artistiques », organisés chaque année à l’intention du public. La raison ? Les agents ont entamé un mouvement d’humeur depuis le mois de juillet et estiment qu’ils ne font jusque-là pas l’objet d’une oreille attentive de la part des autorités.

Durant le mois d’août, les agents du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme ont décidé de se mobiliser chaque matin à partir de 07h 30 mn pour boycotter les vacances artistiques à l’Institut national de la formation artistique et culturelle (INAFAC). Pour eux, les autorités ont décidé de les défier en faisant fi de leur mouvement engagé depuis fort longtemps.  Ils déclarent qu’en dépit des menaces et intimidations dont certains de leurs membres font l’objet, ils sont déterminés à maintenir le mouvement en restant vigilants et soudés. Selon le secrétaire général du SYNTRA-CT, Boukari Kouala, une date butoir pour la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le syndicat et le gouvernement avait été fixée. Et cette date, c’était le 31 juillet 2019. Pour lui, jusqu’aujourd’hui rien n’a été fait et, pire, ils n’ont pas eu d'explication de la part de leurs autorités de tutelle. C’est compte tenu de cette situation que le SYNTRA-CT a décidé de durcir le mouvement d’humeur en empêchant la tenue de toute activité au sein du ministère. Pour lui, après ce énième rendez-vous manqué, une crise de confiance s’est installée entre le ministre et eux. Ils veulent des actes concrets, c’est-à-dire un début de mise en œuvre avec un échéancier clairement établi avant de mettre un terme à ce mouvement. inaf 2Ainsi, pour ce mois d’août, M. Kouala et son bureau invitent tous les agents à se rendre chaque matin à partir de 07h30 mn sur le lieu pour boycotter les vacances artistiques à l’INAFAC.

Pour un équilibre de l’information, nous avons approché le directeur général de la Formation et de la Recherche de ce ministère, mais il n’a pas souhaité se prononcer sur la question. Car, s'est-il défendu, c’est un mouvement d’humeur général du ministère et il n'est pas la personne indiquée pour en parler.

En attendant qu’une solution soit trouvée et le mouvement levé, ce sont plusieurs candidats à l’apprentissage des instruments de musique et des techniques vocales qui sont ainsi lésés.

A l’allure où vont les choses, il n’est pas exagéré de nous poser la question de savoir à quand la fin des promesses non tenues du gouvernement qui engendrent ces mouvements d’humeur tous azimuts qui ne font que paralyser l’économie du pays des hommes intègres, qui ploie malheureusement déjà sous le joug de l’insécurité.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes