samedi 15 juin 2024

Agriculture au Burkina : Agribusiness shop ou la révolution de l’agriculture burkinabè

agri uneL’agriculture, principale activité au Burkina car exercée par près de 80% de la population du pays des hommes intègres,  l’a longtemps été de façon artisanale pour les besoins vitaux des familles. Mais ces dernières années, elle tend à devenir un vrai business, vu la chaîne de valeur qui se développe tout autour. Agribusiness shop, ce point focal qui sert d’interface entre les producteurs, les distributeurs et les consommateurs, faisant  ainsi la fierté des Burkinabè, en est un exemple illustratif.

Proposant une large gamme de produits agricoles, cosmétiques, et artisanaux de qualité de la sous-région aux consommateurs,  au grand bonheur de ceux-ci, Agribusiness shop est le point de rencontre de l’offre et de la demande en matière de produits naturels au Burkina.  Des produits tels le chocolat, les épices, la confiture de fruit, les huiles de coco et tournesol à ceux cosmétiques tels le shampoing fait à base de produits naturels, le beurre de cacao, la pommade pour corps et pour cheveux,  le savon, Agribusiness shop met à la disposition des Burkinabè des produits dont les vertus thérapeutiques sont mondialement  reconnues, à l’exemple du balanitech, du moringa, etc.

« Nous avons  des produits issus de cinq pays : la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Burkina et le Mali. L’idée, c’est de proposer une sorte de panier, avec les meilleurs produits qu’on puisse trouver dans la sous-région. Nous sommes dans la dynamique ‘’consommer local'' de la sous-région », indique Inoussa Maïga, promoteur de la boutique Agribusiness. Une politique que d’aucuns saluent à sa juste valeur. « J’apprécie l’initiative d’Agribusiness parce qu’elle rend accessibles les produits de la sous-région,  et cela à des prix vraiment abordables. Le rapport qualité-prix me convient vraiment », souligne Mme Saré, une cliente.

Mise en place pour répondre à la demande des consommateurs, cette boutique est une vitrine pour les laborieux agriculteurs et transformatrices  qui sont dans des villes et villages reculés, ne disposant malheureusement pas vraiment de moyens de communication pour valoriser leurs produits. «  Nous avons commencé par Agribusiness TV, on était dans la promotion des produits naturels. Cela a créé une sorte de demande, donc une opportunité. La boutique Agribusiness est comme une suite logique de la TV », explique le promoteur.

agri2Il s’agit de la promotion de systèmes alimentaires efficaces intégrant mieux les petits exploitants et les petites et moyennes entreprises agroalimentaires aux chaînes de valeur qui, en améliorant leur accès au marché, créent des emplois décents en nombre et rendent les aliments nutritifs disponibles, accessibles et abordables. De l’avis de Karim Ouédraogo, la boutique Agribusiness est la touche qu’il fallait pour assurer l’émergence de l’agriculture au Burkina Faso. « Quand vous regardez de plus en plus on arrive à transformer sur place nos produits agricoles. Mais on était confronté à un problème d’écoulement. Agribusiness peut être considéré comme la solution à ce problème. Je pense qu’il faut accompagner le promoteur pour la réussite de ce projet », suggère-t-il.

Dans les pays en développement, la durabilité accrue des chaînes de valeur alimentaires peut améliorer le sort de centaines de millions de ménages pauvres et garantir l'accès de tous à des aliments nutritifs.

Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes