jeudi 13 juin 2024

Les députés congolais font leur rentrée

rentrée députésC'est ce lundi que la nouvelle Assemblée de RDC commence ses travaux. Reportage aux côtés d'une députée de Lamuka qui ne compte pas boycotter la session.

Après l'investiture du nouveau président de la République, une autre étape cruciale est celle de la rentrée parlementaire de la nouvelle Assemblée nationale.

Les députés nouvellement élus vont siéger pour la première fois ce lundi 28 janvier.

Bien qu’elle continue de contester la victoire de Félix Tshisekedi, la coalition Lamuka, de l'opposant Martin Fayulu, ne compte pas boycotter les travaux du Parlement. Notre correspondant Saleh Mwanamilongo a suivi l'une de ces futurs députés d’opposition, Christelle Vuanga, une jeune femme de 28 ans.

Une katumbiste passée à Lamuka

Christelle Vuanga, 28 ans, s'est présentée à l'administration de l'Assemblée nationale pour les formalités d'accueil. Elue à Kinshasa sur la liste de la plate-forme politique AMK de Moïse Katumbi qui fait partie de la coalition Lamuka, Vuanga  s'apprête à siéger pour la première fois ce lundi à la chambre basse du Parlement :"La première étape, ça a été une présentation de la chambre basse, et puis il y a eu la capture, la photo qu'on a prise, et puis les vérifications d'identité …La première fois que je suis venue ici au Palais du peuple [le siège du Parlement, ndlr], j'étais élève, je suis venue voir des femmes originaires de l'Est. Elles nous ont raconté comment elles étaient victimes des violences sexuelles, et ce jour-là, je suis repartie avec beaucoup de questionnements. Et aujourd'hui je reviens ici en tant que députée, non pas avec des questionnements mais avec des propositions."

Liberté de parole

Christelle Vuanga est journaliste de formation, et elle promet d’exercer son mandat avec une certaine liberté d'esprit : "Je suis d'abord une politique, pas une journaliste engagée forcément mais une politique engagée. Je ne suis pas pour la pensée unique, je pense que chaque citoyen est libre de s'exprimer et ici, moi, je vais exprimer ce que je veux."

Le bureau de l'Assemblée nationale sera provisoirement dirigé par le doyen d'âge  des députés, Gabriel Kyungu, issu de la coalition de l'opposition Lamuka.

Il devra mettre en place deux commissions : l'une chargée de valider le mandat  des députés élus, et l'autre de rédiger le règlement de la nouvelle Assemblée, avec une bataille en vue, celle de la taille des groupes parlementaires.

Les rapports de force

Le Front commun pour le Congo, la coalition formée autour du président Kabila, revendique la majorité absolue dans la nouvelle assemblée. Entre 250 et 300 députés sur 500, selon les tendances publiées par la CENI, contre une cinquantaine pour Cash, la coalition de Félix Tshisekedi. Quant à Lamuka, la plateforme de l'opposant Martin Fayulu dont fait partie Christelle Vuanga, elle a emporté 59 sièges.

Un rapport de force qui contraindra Félix Tshisekedi à sceller des alliances pour nommer son Premier ministre.

Source : https://www.dw.com/fr/les-d%C3%A9put%C3%A9s-congolais-font-leur-rentr%C3%A9e/a-47259831

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes