samedi 15 juin 2024

Journée mondiale de la santé : Le Burkina, à l'instar des autres pays de la planète, dans la bataille contre la pandémie de coronavirus

veille uneLe 7 avril, le monde entier célèbre la Journée internationale de la santé. Cette année, tous les cinq continents sont actuellement engagés dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. A la date du 6 avril 2020, le Burkina Faso comptait au total 364 cas confirmés, 108 guérisons et 18 décès. Radars Info Burkina fait un point sur l’apparition de la maladie au Burkina, son évolution et les actions de riposte.

Les premiers cas de maladie à coronavirus au Burkina ont été confirmés le 9 mars 2020.  Les deux premiers cas confirmés ont été immédiatement suivis d'autres malades. A la date du 21 mars 2020, il y avait 75 cas.

Le vendredi 20 mars, le Burkina enregistre ses quatre premiers patients guéris de la maladie. Le 18 mars 2020, est annoncé le décès d'une première personne testée positive au coronavirus.

Le 11 mars 2020, en Conseil des ministres, le gouvernement a pris la décision de suspendre toutes les manifestations d'envergure nationale et internationale jusqu'à fin avril. Une décision qui concerne aussi bien les manifestations publiques que privées. Ce fut la première mesure de riposte à la pandémie.

Par la suite, les leaders religieux à leur tour ont décidé de suspendre les rassemblements des fidèles dans les lieux de cultes. En plus, le gouvernement a décidé de la fermeture des écoles et universités.

Les jours passent et le nombre de cas confirmés augmente. Ainsi, les mesures de prévention deviennent de plus en plus drastiques.

Le président Roch Marc Christian Kaboré a annoncé le vendredi 20 mars dans un message à la Nation de nouvelles mesures pour essayer de ralentir la progression du coronavirus.

veille 2L'instauration d'un couvre-feu, la suspension immédiate des opérations d'enrôlement biométrique, la suspension immédiate des opérations spéciales de délivrance des cartes nationales d'identité burkinabè, l'interdiction de tout regroupement de plus de 50 personnes, la fermeture des aéroports aux vols commerciaux et la fermeture des frontières terrestres et ferroviaires sont autant de mesures prises.

Le 22 mars 2020, le ministère des Transports ordonne l'arrêt des activités de transport en commun sur toute l'étendue du territoire national, à compter du lundi 23 mars. 36 marchés et yaars sont fermés depuis le 26 mars 2020 dans la capitale. D'autres marchés dans certaines villes vivent également cette situation.

Comme la maladie prend de l'ampleur avec les nouveaux cas confirmés et le nombre des villes touchées qui ne cesse de croître, le gouvernement, au cours du Conseil des ministres le 26 mars, a décidé de la mise en quarantaine de toutes les villes touchées à compter du 27 mars.

Le ministère de la Santé, en collaboration avec les partenaires techniques et financiers, a élaboré un plan de préparation et de riposte au Covid-19. Pour ce plan de riposte, le pays a besoin de 177 914 978 612 francs CFA. Cela va servir à la prise en charge des cas suspects ou confirmés de coronavirus, à l'achat de matériel médical, à la motivation du personnel bénévole soignant et à la surveillance de la situation après l'épidémie.

Le 26 mars, le ministre de l'Enseignement supérieur, le Pr Alkassoum Maïga, a annoncé deux essais cliniques sur la chloroquine et l'apivirine dans le traitement du Covid-19.

Aly  Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes