jeudi 13 juin 2024

Conseil des ministres : Le Conseil adopte un décret portant ouverture d’une ambassade du Burkina Faso aux Émirats arabes unis

mercredLa traditionnelle session hebdomadaire du Conseil des ministres s’est tenue ce mercredi 26 février 2020 sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, avec un certain nombre de dossiers inscrits à l’ordre du jour tant en termes de dossiers de fonds de communications orales qu’au niveau de nominations en  conseil d’administration et  les nominations à titre individuel. Au titre du ministère des Affaires Etrangères, le Conseil a adopté un décret portant ouverture d’une ambassade du Burkina Faso à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

Le Burkina Faso disposera bientôt d’une ambassade aux Émirats arabes unis

«Sur requête du Burkina Faso, le gouvernement Emirati a marqué son accord pour l’ouverture d’une ambassade à Abu Dhabi. L’ouverture de cette ambassade permettra à notre pays d’assurer une meilleure protection de la diaspora burkinabè dans cette région, de promouvoir l’expertise nationale dans cette zone, Abu Dhabi étant le siège de plusieurs institutions internationales, d’accroître le volume des échanges commerciaux entre des deux pays, et d’offrir de nouvelles perspectives de coopération », a expliqué Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication.

Au titre du ministère de l’Economie, le Conseil a adopté un rapport relatif à l’organisation d’une  table ronde pour le financement du deuxième recensement général de l’agriculture. C’est une opération statistique destinée à collecter, traiter et diffuser des informations qualitatives sur l’agriculture.

Au  titre du ministère de l’Agriculture, le Conseil a adopté un décret portant création d’un dispositif national de pilotage de la Journée nationale du paysan (JNP). Ce nouveau dispositif a deux points, à savoir un comité national d’orientation et de pilotage des JNP et un secrétariat exécutif de la JNP.

Au Titre du ministère des Transports, le Conseil a adopté un décret portant réglementation de la gestion du fret généré par le commerce extérieur du Burkina Faso. « Ce décret prend en compte des innovations majeures comme l’institution de façon précise du bon de chargement qui est un document désormais obligatoire donnant droit à l’enlèvement du fret et permettant d’assurer le respect des quotas de répartition, la délivrance sans frais par le Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) du bon de chargement, la reprise par le CBC de la gestion commerciale du fret », a fait savoir le ministre Dandjinou.  

Au niveau des comminations orales, le Conseil a suivi une communication faite par le ministre des Transports sur l’état de la mise en œuvre du processus des engagements pris par le Gouvernement avec les acteurs du transport. « Le décret que nous venons d’adopter entre dans ce cadre. Le Gouvernement voudrait féliciter les différents acteurs parce que nous avons aujourd’hui réussi à mettre en place la faîtière unique des transporteurs. Il y a également un processus d’ouverture effective de l’aire de repos de Zorgho, il y a une reprise des discussions sur la convention collective des acteurs du transport ».

Quant au sujet d’actualité qui est l’application de l’IUTS aux primes et indemnités, le porte-parole du Gouvernement a déclaré : « Le Gouvernement reste ouvert à des discussions en sachant que c’est un élément de loi, d’équité. A aucun comment nous ne voulons faire du forcing. Nous avons besoin de construire notre pays aussi par notre propre effort de financement ».

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes