vendredi 10 avril 2020

Conseil des ministres : Adoption d’un projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence de 12 mois dans les 14 provinces déjà concernées

parlm uneLe dernier Conseil ordinaire des ministres de l’année 2019 s’est tenu le vendredi 27 décembre sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. Comme à l’accoutumée, il a été marqué par l’examen de certains dossiers, des communications orales ainsi que des nominations dans des conseils d’administration et à titre individuel. C’est ainsi qu’au titre du ministère de la Justice, le gouvernement a adopté un projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence au Burkina Faso.

Le 31 décembre 2018, l’Assemblée nationale burkinabè a voté une loi instaurant l’état d’urgence dans certaines parties du territoire pour une période de 6 mois. Plus tard, cet état d’urgence a été reconduit pour 6 mois et devait en principe prendre fin le 12 janvier 2020. Mais il a de nouveau été prorogé de 12 mois pour des raisons sécuritaires évidentes dans lesdites zones. C’est le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Rémi Fulgance Dandjinou, qui l’a annoncé en ces termes : « Au titre du ministère de la Justice, le gouvernement a adopté un projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence au Burkina Faso. L’état d’urgence en cours prenait fin le 12 janvier 2020. Le projet de loi qui a été présenté par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, a pour objectif de proroger cet état d’urgence pour une durée de 12 mois dans les mêmes zones concernées, à savoir les 14 provinces de la Boucle du Mouhoun,  du  Centre-Est, de l’Est, des Hauts-Bassins, du Nord et du Sahel. »

Le Conseil des ministres a également, au titre du ministère de l’Education nationale et de la Promotion des langues nationales, adopté un décret portant autorisation de création et d’ouverture d’écoles privées de formation des éducateurs de la petite  enfance.  « Les deux raisons justifiant l’adoption de ce décret sont l’insuffisance de structures de formation alors que la demande est forte ainsi que l’existence de structures privées de formation non  autorisées en raison du vide juridique qui ne nous permet pas de leur délivrer des autorisations de création et d’ouverture.  L’adoption de ce décret va combler ce vide juridique et régler définitivement cette question », a expliqué le ministre Dandjinou.

Au titre du ministère de l'Economie, des Finances et du Développement, «le gouvernement a, au titre du programme de réalisation d’infrastructures socio-économiques, mis en place un programme d’urgence. Il a mobilisé  9 304 949 910 francs CFA pour répondre par la procédure accélérée à ces questions. Il s’agit de la construction de 36 complexes scolaires équipés d’un réseau d’éclairage photovoltaïque, de 23 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) équipés disposant d’un réseau d’éclairage photovoltaïque et de 54 forages », selon le porte-parole de l’équipe gouvernementale.

Au titre du ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles,  un rapport relatif au résultat prévisionnel de la campagne agropastorale 2019-2020 et à la situation alimentaire et nutritionnelle actuelle  et projetée a été présenté. «La production céréalière prévisionnelle est de 5 029 321 tonnes, soit une baisse de plus de 2,92% par rapport à la campagne de l’année dernière. La couverture des besoins est de 102%. Nous avons 21 provinces qui sont excédentaires, 7 provinces qui sont en situation d’équilibre et 17 provinces déficitaires. Au niveau des cultures céréalières, nous avons une hausse très forte de 25,38%, soit un rendement prévisionnel de 1 375 709 tonnes, ce qui est important par rapport à la campagne passée. Le coton, par exemple, est à 608 200 tonnes, soit une hausse de 26% par rapport à la saison 2018-2019 », a précisé le ministre de la Communication.

Différentes communications orales ont été faites au cours de ce dernier Conseil des ministres ordinaire de l’année. Le gouvernement a également abordé des questions d’actualité. Le prochain Conseil des ministres aura en principe lieu  dans la deuxième semaine de janvier 2020.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>