vendredi 29 mai 2020

Hebdomadaire Conseil des ministres : Des résultats d’appels d’offres des travaux adoptés

cmpt uneLe Conseil des ministres s'est tenu en séance ordinaire le mercredi 16 octobre 2019 sous la présidence effective du président Roch Marc Christian Kaboré. Il a adopté un projet de loi portant augmentation générale et sélective du capital de la BIRD, approuvé des résultats d’appels d’offres d’attributions de marchés et révisé le mode de calcul de la part du budget transférée aux collectivités locales.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le Conseil a adopté un projet de loi portant autorisation de souscription du Burkina Faso à l’augmentation générale et sélective du capital de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Au titre de cette augmentation, le Burkina Faso s’est vu attribuer 125 parts sur un total de 235 500, soit 1 milliard 780 millions francs CFA en valeur. Au titre de l’augmentation sélective, il s’est vu attribuer 149 parts sur un total de  267 947. Soit un montant de 630 millions de francs CFA. Selon Remis Fulgance Dandjinou, ces deux augmentations correspondent à des participations au niveau du capital de ces banques qui vont permettre d’avoir une meilleure représentation de notre pays au sein de la BIRD pour ce qui concerne le droit de vote.  Le conseil a également procédé à la révision du mode de calcul de la part du budget transférée aux collectivités locales. Ce nouveau mode élaboré de manière consensuelle et participative entre tous les acteurs a permis d’avoir un nouveau barème qui matérialise l’effort du gouvernement pour assurer un financement adéquat, pérenne aux collectivités, a indiqué le porte-parole du gouvernement.  

Au niveau du ministère de la Fonction publique, le Conseil des ministres a donné autorisation pour la conclusion d’un marché, par la procédure d’entente directe, pour l’acquisition d’équipements spécifiques dans le cadre de la réforme de la fonction publique et de la réorganisation du cadre institutionnel porteur de ses réformes. Pour le ministre de la Communication, ces équipements vont permettre d’engager des processus d’élaboration, de digitalisation de l’administration afin d’obtenir une offre de service de manière plus moderne et efficace. Cela permettra une amélioration de la sécurité des procédures, une suppression des documents et des procédures qui aujourd’hui peuvent paraître inopérantes, l’harmonisation de procédés et des délais administratifs et le développement d’une administration électronique avec une simplification du langage administratif. Le montant de ce marché est de 595 929 500 FCFA. Selon Rémis Fulgance Dandjinou, le marché a été attribué à l’entreprise COGEA international pour un délai d’exécution de 90 jours. Dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le conseil a approuvé les résultats des travaux de la commission d’attribution des marchés relatifs à l’appel d’offres international pour la construction d’une Unité de formation et de recherche (UFR) en sciences et techniques et d’une cité universitaire à l’université Norbert Zongo de Koudougou. Le financement est assuré par la Banque arabe pour le développement en Afrique (BDA). Il s’agit de deux lots avec un délai d’exécution de 10 mois pour un montant de 19 117 105 595 FCFA TTC.

Au titre du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, le conseil a approuvé les résultats de l’appel d’offres pour la réalisation de travaux de 37 systèmes d’adduction d’eau potable dans les régions de la boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest. Le montant total des attributions s’élève à plus de cinq milliards avec un délai d’exécution compris entre 120 et 150 jours. Outre cela, il a également adopté un rapport relatif à la réduction du tarif de l’eau potable en milieu rural, pour les périodes 2019 et 2020 et un guide pratique pour la délégation de service public en matière d’eau potable en milieu rural au Burkina Faso. Cela permettra de réduire le caractère inéquitable des prix de l’eau potable entre les zones rurales et celles urbaines, de généraliser l’accès à l’eau potable en fournissant un service de branchement aux particuliers pour atteindre 70% de la population en 2030. Et 30% fournis par bornes-fontaines à l’horizon 2030, a indiqué le porte-parole du gouvernement.  

Au titre du ministère des Infrastructures, le conseil a approuvé des résultats d’appels d’offres. Il s’agit essentiellement d’un appel d’offres international, précédé d’une pré-qualification pour le bitumage de la route nationale n°17, qui relie Guiba à Garango. C’est un montant de 28 64 146 821 FCFA avec un délai d’exécution de 24 mois, y compris la saison des pluies.

Comme communication orale, le ministre des Affaires étrangères a informé le conseil que la république du Ghana, à travers son chef d’Etat, a décidé de faire un don au Burkina Faso de 200 000 dollars US pour faire face à la crise humanitaire et aux attaques terroristes. Le Conseil des ministres a salué cet esprit panafricain de solidarité.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>