vendredi 29 mai 2020

Commémoration des 33 ans d’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Une série d’activités en préparation

toma uneLe 15 octobre prochain marquera les 33 ans d’assassinat du père de la révolution burkinabè. Comme chaque année, plusieurs organisations de la société civile et partis politiques organisent des activités d’hommage à Thomas Sankara et à ses compagnons tombés ce jour-là. Radars Info Burkina s’est intéressé à ces activités en cours de préparation.

Octobre est certainement le mois où Thomas Sankara est le plus célébré. En effet, dès le début du mois en cours, des mouvements politiques et de la société civile nostalgiques  de la période du Conseil national de la révolution (CNR) ont affiché un programme avec des dates historiquement remarquables pendant lesquelles ils rendront hommage au leader du 4 août 1983.

Une commémoration qui a commencé depuis le 2 octobre, date qui rappelle celle du fameux Discours d’orientation politique du CNR en 1983. Un document qui équivaut à un testament aux yeux des mouvements qui se revendiquent de l’idéal « sankariste ».

Avant la date du 15 octobre, jour de l’assassinat « du camarade président », deux organisations ont choisi la date du dimanche 13 octobre prochain pour faire une messe de requiem à sa mémoire. Cette journée s’achèvera par un cross populaire.

La date du lundi 14, quant à elle, sera marquée par une  conférence de presse sur l’état d’avancement du dossier Sankara. Depuis le changement de régime à la faveur de l’insurrection populaire, un espoir de justice est né chez les familles des victimes du 15 octobre. Au cours de cette même journée, est prévue la projection d’un film intitulé « Des enfants de la révolution ».

« La convergence pour l’espoir » du docteur Jean Hubert Bazié, quant à elle, a choisi la date du lundi 14 octobre pour tenir un panel sur « les acquis de la révolution ».

L’ensemble de ces activités qui se déroulent depuis le début du mois  d’octobre annoncent la commémoration de cette journée funeste du 15 octobre 1987. Et le 15 octobre 2019, soit 33 ans après jour pour jour, le mémorial Thomas Sankara prévoit d’organiser un panel sur le thème : « Vaincre le terrorisme par la mobilisation populaire », suivi d’un concert dans la soirée avec pour slogan « Justice pour Sankara maintenant ». Des artistes musiciens burkinabè tels que Nourat, Smokey et Sams’k le Jah y sont attendus.  

33 ans après son assassinat, Thomas Sankara est toujours présent dans l’esprit de plusieurs jeunes à travers le monde. Ses œuvres politiques continuent d’être revendiquées par plusieurs mouvements politiques et des artistes. Si les discours et les actions du capitaine incitaient les jeunes à la révolte, c’est davantage le cas de son assassinat.

Péma Néya



 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>