mardi 18 juin 2024

Visite du président de la FIFA à Ouagadougou : Gianni Infantino prône la bonne gouvernance dans le football

Fifa uneAccompagné du  vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant  Omari, et de membres de l’administration de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, président de l’instance suprême du sport roi, qui a foulé le sol burkinabè le jeudi 10 janvier, dit être venu au pays des hommes intègres pour parler de l’importance de la bonne gouvernance dans le football et du développement de talents locaux par  la formation des officiels et l’investissement dans les infrastructures. Les détails de la visite express de l’Italo-Suisse.

Au cours de sa visite, le président de la FIFA a procédé à l’inauguration d’un projet pilote en Afrique, à savoir le terrain d’entraînement du club de football de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), équipé d’installations solaires. Pour le patron du football mondial, le contexte africain n’est pas très propice aux entraînements dans la journée. C’est pour remédier à cette situation que la FIFA a donc lancé le projet d’éclairage des terrains d’entraînement à travers une installation solaire. « Depuis quelques années c’était un rêve, mais aujourd’hui il est devenu réalité. Je suis content de savoir que nos jeunes footballeurs au Burkina ont cette possibilité de s’entraîner 24h/24 », s’est réjoui le président de la FIFA. Pour le président du conseil d’administration de l’EFO, Boukary Sawadogo, cette infrastructure permettra de booster le niveau du football burkinabè : « Ces installations solaires nous aideront à améliorer nos performances. Ce projet profitera à tous les clubs du Burkina car nous trouverons des passerelles pour ceux qui en auront besoin pour leurs entraînements ».  Fifa 2Par ailleurs,  Gianni Infantino a indiqué que dans leur politique de promotion des talents locaux, figure en bonne place le football féminin qui, selon lui, n’est pas assez développé au Burkina Faso. Il a émis le vœu de voir la participation très prochaine d’équipes féminines à des compétitions à l’échelle mondiale. Il a aussi profité de l’occasion pour expliquer que l’augmentation du nombre d’équipes prenant part à la coupe du monde a une répercussion sur celle du nombre d’équipes africaines participantes. Pour le président de la FIFA, cette mesure vise à donner plus de chances aux équipes africaines d’aller loin dans la compétition. En outre, Monsieur FIFA dit être conscient des difficultés financières des équipes Fifa 3africaines, particulièrement celles du Burkina Faso. Prenant l’exemple du stade du 4-Août, il  a affirmé  l’avoir visité en 1998, lors de la CAN organisée par notre pays, et déploré le fait que 21 ans après, il n’y ait pas eu d’innovations en faveur de cette infrastructure qui est une référence du football burkinabè. Par conséquent, il a annoncé que la Fédération burkinabè de football bénéficierait de plus de ressources financières au profit du football local. Gianni Infantino a invité les autorités nationales à accorder davantage d’importance à la construction et à l’entretien des infrastructures sportives qui, a-t-il affirmé, sont primordiales pour le développement du football. Pour finir, il a invité tous les acteurs du football burkinabè à plus d’abnégation au travail afin de former davantage de joueurs talentueux et compétitifs sur le plan mondial.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes