samedi 22 juin 2024

Transformation agroalimentaire au Burkina : Une perspective pour le développement économique

snou uneLe secteur de l’agroalimentaire connaît ces dernières années un essor particulier au Burkina Faso. En effet, de plus en plus les petites et moyennes entreprises exerçant dans ce secteur tentent de se faire une place au soleil.

La transformation agroalimentaire est un secteur d’activité qui contribue en amont et en aval au développement économique du Burkina Faso. En effet, avec une population à près de 80% agricole, cette transformation pourrait bien être l’un des facteurs déterminants de l’émergence du pays des hommes intègres.

Des centaines de petites entreprises ainsi que de multiples associations et groupements féminins excellent dans la transformation des produits locaux. Ainsi, des produits tels que le manioc, la patate et l’igname sont transformés et mis sur le marché au grand bonheur des consommateurs.  Des produits laitiers, des huiles, des mangues séchées, des grumeaux de petit mil, du fonio étuvé, du couscous de maïs ou de riz : le moins qu’on puisse dire est qu’il y a une diversité de produits locaux disponibles. «  Nous sommes une association des veuves de Bitou. Nous sommes dans la transformation  des produits locaux que nous revendons. Nous produisons de la farine de manioc, du gari, du tapioca, de l’attieké, etc. », confie Mme Sawadogo, présidente de ladite association. « Je suis dans la transformation de produits oléagineux tels que l’arachide, le tournesol et le sésame etc. Je cultive ces plantes et j’en extrais de l’huile », explique M. Somé. Selon lui, le travail ne se limite pas à cela. En effet, une fois l’extraction de l’huile terminée, les résidus de ces produits servent à leur tour à la fabrication d’aliments pour bétail. « Les résidus de tournesol sont ensuite transformés en tourteaux pour bétail », ajoute-t-il.

snou 2A noter également que ces dernières années, grâce aux trouvailles de scientifiques burkinabè, plusieurs machines de transformation des produits agroalimentaires ont été conçues, ce qui rend possible la transformation des matières premières en produits manufacturés sur place. « Nous sommes spécialisés dans la conception et la fabrication des machines agricoles. On peut citer à ce propos les décortiqueuses, les batteuses, etc. », confirme Toussa Tamboura.

snou 3Le secteur de l’agrobusiness est donc en pleine évolution avec l’émergence de nouveaux opérateurs. Toutefois, les acteurs dénoncent le fait que le secteur souffre toujours d’un manque d’accompagnement sur les plans institutionnel, financier et en matière d’accès au marché (tant national, régional qu’international). « Notre véritable problème, c’est l’écoulement de nos produits. Quand tu produis en grande quantité et que tu n’arrives pas à écouler, tu travailles à perte », fait remarquer M. Traoré.

Dans un environnement concurrentiel comme celui actuel, les opérateurs de ce secteur d'activité ont aussi besoin de maîtriser les procédures de fabrication dans leur quête permanente de professionnalisme face aux difficultés d’accès au marché.

Edwige Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes