samedi 22 juin 2024

Accidents de la circulation pendant les périodes de fin d’année : la Brigade nationale de sapeurs-pompiers (BNSP) dénombre 7 décès

accidents uneAu cours de la période des fêtes de fin d’année 2018 et du début d’année 2019, la Brigade nationale de sapeurs-pompiers a effectué 258 interventions pour secourir des accidentés de la circulation. Du bilan, il ressort que  7 décès ont été enregistrés.

Sur le plan national, les 24 et 25 décembre 2018, la Brigade nationale de sapeurs-pompiers (BNSP) a effectué 117 interventions pour des cas d’accidents de circulation et 6 pertes en vies humaines ont été déplorées. La ville de Ouagadougou, sur les 117 cas d’accidents, en comptait 73 et 2 cas de décès. Ces chiffres, comparativement à ceux de la même période de l’année 2017, ont connu une hausse, selon le lieutenant-colonel Daba Naon, directeur des opérations de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers.

Au cours de la  période du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019,  141 accidents de circulation, dont 83 pour la seule ville de Ouagadougou et 1 décès, ont été enregistrés.

Le lieutenant-colonel Naon relève que pour éviter ces malheureux cas, il a été déployé un dispositif particulier à des endroits stratégiques de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso pour renforcer le dispositif classique. D’après ce dernier, dans la capitale burkinabè les soldats du feu étaient postés aux ronds-points de la Patte-d’oie, de la pédiatrie Charles de Gaulle, de Kossodo et du centre médical Schiphra pour être plus proches de la population. Il a ajouté que pour tous les cas de décès, les victimes ont eu droit aux premiers soins, mais il s’est trouvé que la gravité de certains cas était très élevée et c’est ce qui explique ces cas de décès.

accidents 2A en croire le directeur des opérations de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers, « Ces chiffres interpellent et montrent que la sensibilisation doit être permanente si on veut amener la population à prendre davantage de mesures pour éviter ces cas malheureux d’accidents de la circulation. En matière de conseils, j’invite la population au strict respect du Code de la route, à celui des autres usagers de la voie publique et à la modération dans la consommation de l’alcool».

Il faut signaler que ces interventions n’ont pas été opérées sans difficultés, selon Daba Naon, les populations n’ayant pas toujours facilité la tâche aux véhicules d’intervention en leur cédant le passage. Et ce dernier de déplorer : « Très souvent, avec l’effervescence de la fête et la densité de la population, les véhicules de secours en général, et ceux des sapeurs-pompiers en particulier peinent à porter secours aux accidentés dans les délais raisonnables. A ce propos, je lance un appel aux citoyens à plus d’attention aux véhicules de secours par solidarité vis-à-vis des accidentés ».

A notre avis, chacun doit s’approprier ces conseils pour faire l’économie de pertes en vies humaines d’autant plus que chacun, un jour, peut être victime d’un accident de la circulation. En effet, ça n’arrive pas qu’aux autres. Il est donc recommandé aux usagers de la route de céder systématiquement le passage dès qu’ils entendent la sirène de véhicules prioritaires comme ceux des pompiers. 

Saâhar-Iyaon Christian Somé  Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes