vendredi 24 mai 2024

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Création de Burkina Yîn-wisgr Meta (B.Y.M.) : Bientôt une police des infrastructures sportives ?

prodecret 2Le Conseil des ministres du mercredi 19 juillet 2023 a adopté un projet de décret portant création, attributions et fonctionnement de Burkina Yîn-wisgr Meta (B.Y.M.), une structure visant à optimiser la gestion des infrastructures sportives pour plus d’efficacité et d’efficience. A ce sujet, une équipe de Radars Burkina a recueilli les avis de quelques acteurs du monde sportif.

Selon le gouvernement, cette structure est une fusion de l’Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS), de l’Office de gestion du Palais des sports de Ouaga 2000 (OGPSO 2000), du Centre national médico-sportif (CNMS) et du Secrétariat technique des infrastructures sportives et de loisirs (ST/ISL) pense que cela posera problème. Drissa Ouédraogo, ancien footballeur international, ex-coach de l’association sportive des Douanes (AS Douanes), soutient que c’est une bonne initiative car il y va du développement du sport au Burkina en l’occurrence le Football. Cependant, il dit être inquiet de la composition de la structure. « Je ne sais sur quel critère les autorités vont désigner les responsables de cette structure, mais il faut des gens qui s’y connaissent car le sport est beaucoup complexe et ne ressemble à aucun métier au monde », s’est-il exprimé.

Ainsi, de sa conviction, il faut d’abord définir les rôles et mettre des gens capables de gérer les infrastructures. « Ces personnes doivent connaître le football et le sport en général pour que la gestion ne pose pas de problème car pour gérer une infrastructure sportive, il faut à la fois combiner la pratique et l’administration » fait-il comprendre avant de suggérer qu’il faudrait peut-être intégrer un ancien footballeur dans l’équipe dirigeante de la structure qui pourrait certainement servir de guide pour une gestion réussie.

decretprojet 3En outre pour Kader Traoré, journaliste sportif, la fusion de ces structures est un avantage, parce qu’elle permettra d’avoir un regard sur tout ce qui se fait en matière de construction des stades, des aires de jeux pour les loisirs.

« L’idéale c’est qu’il y ait une gestion beaucoup plus responsable des différentes infrastructures sportives au regard des réalités sur le terrain. En effet, tous les stades qui ont été construits d’infrastructures entrant dans le cadre du 11 décembre dans les 13 régions du Burkina, excepté celui de Banfora, aucun stade n’est fonctionnel à la date d’aujourd’hui. Cela montre la difficulté non seulement dans la gestion mais également dans la passation ainsi que l’exécution de ces infrastructures sportives », a-t-il révélé. Donc pour lui, la nouvelle structure aura l’œil sur ces aspects et pourra faire remonter l’information au plus haut niveau pour qu’enfin, des décisions soient prises en cas de manquements.

proddecret 4En sus, de son point de vue, la structure veillera sur les infrastructures qui sont déjà réalisées avant de se projeter sur de nouvelles constructions. À la question de savoir si cette structure pourra permettre au Burkina d’abriter un jour la Coupe d’Afrique des nations (CAN), il indique que l’organisation de la CAN exige un ensemble d’infrastructures routières, sanitaires, hôtelières, sportives, etc., pour présenter un cahier de charge en vue d’organiser la CAN. Or pour l’instant, le Burkina n’est pas à ce stade dit-il. « On n’a même pas un stade homologué pour abriter les compétitions de nos équipes nationales et de nos clubs » insinue-t-il. Donc, il va falloir commencer par ça, avoir d’abord un ou deux stades aux normes pour pouvoir accueillir nos équipes nationales et clubs avant de se projeter sur une CAN, a-t-il conclu.

Par ailleurs, Lassina Sawadogo, journaliste sportif également, souligne que le bien-fondé de la création de cette structure repose certainement sur la base des constats sans doute de l'inefficacité des structures existantes. Ainsi, il espère que cette structure permettra la construction de bonnes infrastructures pour le développement du sport en général au Burkina.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Articles vedettes