jeudi 13 juin 2024

BCEAO-Burkina : Armand Badiel prend les commandes

badiel armand« Le souci de la mesure, quelles que soient les circonstances, la continuité et la prudence. Ce sont là des exigences minimales lorsque l’on est dépositaire de la confiance ». Tels sont les principes sur lesquels Armand Badiel, le nouveau Directeur national pour le Burkina de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), fonde sa mission. Mais qui est Armand Badiel ?

Marié et père de quatre enfants, M. Badiel est né le 5 août 1965 à Didyr dans la province du Sanguié, région du Centre-Ouest, soit 5 ans après la proclamation de l’indépendance de la République de Haute-Volta, aujourd’hui Burkina Faso. Ses études secondaires, il les fera au Petit Séminaire Notre-Dame d’Afrique de Koudougou puis au collège de Tounouma, à Bobo-Dioulasso, où il décroche le baccalauréat. M. Armand Badiel est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques obtenue en 1992.

Que retenir de son parcours professionnel ? Le frais émoulu directeur national de la BCEAO a occupé de hautes fonctions au sein d’institutions financières comme l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la BCEAO et même le Fonds monétaire international (FMI).

Ayant fait son entrée à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest en 1985 suite à son admission à un concours externe, M. Badiel, parallèlement à ses activités professionnelles, a poursuivi des études supérieures à la faculté des sciences économiques et juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

L’homme pour qui les questions économiques n’ont plus de secret a été directeur des Études entre 2006 et 2008. De 2012 à 2013, il a piloté les analyses et les prévisions macro-économiques ainsi que la programmation financière qui ont servi à la formulation de la politique monétaire mise en œuvre sur ces périodes et à sa coordination avec les autres instruments de politique économique.

Il fut le coordonnateur de nombreuses réflexions analytiques et stratégiques ayant porté sur les réformes structurelles essentielles sur le plan macro-économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Le natif du Sanguié a également travaillé avec le Fonds monétaire international (FMI) et d'autres institutions financières de financement du développement.

En sus, sa qualité de spécialiste du secteur financier lui a donné la lourde tâche de mettre en place et de rendre fonctionnel le Comité de stabilité financière, en réponse aux impératifs nés de la crise financière mondiale de 2008.

Au poste de Directeur de la Stabilité financière de 2009 à 2011, outre la finalisation des textes de la réforme institutionnelle de I'UEMOA et de la BCEAO, il a supervisé la rénovation de la réglementation bancaire, de la microfinance et des systèmes et moyens de paiement dans l'UEMOA, à l'appui d'une refondation des politiques de développement du secteur financier en général.

Il a aussi occupé le poste de Directeur général des Opérations et des activités fiduciaires entre 2014 et 2018. Durant cette période, il a donné les impulsions nécessaires à l'aboutissement de chantiers structurants qui ont permis la modernisation de la gestion des signes monétaires, la mise en place d'un cadre stratégique de renforcement des réserves de change, la reprise par la BCEAO des achats d'or auprès des sociétés minières opérant dans l'UEMOA et la mise en production des infrastructures qui ont facilité la modernisation du financement des Etats membres par émission des bons et obligations des Trésors publics sur le marché régional.

Avant sa récente nomination au poste de Directeur national de la BCEAO pour le Burkina, M. Armand Badiel a occupé cumulativement les fonctions de Conseiller du Secrétaire général de la Banque centrale, d'Administrateur délégué du Fonds de stabilité financière de l'UEMOA et de Représentant du Gouverneur de la BCEAO auprès de l'Autorité des marchés financiers de l'UEMOA.

Le tout nouveau Directeur national de la BCEAO pour le Burkina, à qui nous souhaitons plein succès dans sa mission, a pris fonction le 1er juillet 2023.

www.radarsburkina.net

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes