mardi 18 juin 2024

Echecs répétés au Bac : Entre peur et doute 

bac 2023Les épreuves du baccalauréat 2023 au Burkina ont lieu du 20 juin au 7 juillet. En attendant la proclamation des résultats du premier tour, prévue pour le vendredi 30 juin 2023, une équipe de Radars Burkina a rencontré deux élèves qui reprennent cet examen pour la troisième fois pour lun et la deuxième fois pour lautre. Ils nous livrent leurs témoignages sur leurs années déchec. Si pour le premier, c'est le problème de niveau et le tract qui lont desservi, le second, lui, reconnaît que cest son impréparation qui lui a porté préjudice.

Marcel Ouédraogo, 22 ans, est à sa 3e tentative de décrocher le premier diplôme universitaire, série G2. Il confie n’avoir pas été à la hauteur la première année. « Les années antérieures, je n’avais pas le niveau », a-t-il admis. Et d’ajouter qu’à sa deuxième tentative, il avait des difficultés, surtout dans les matières techniques, sans compter le tract consécutif à la peur d’échouer.

La présente session, il déclare l’avoir préparée de façon rigoureuse. « L'examen de cette année, je l'ai préparé très sérieusement en ayant à cœur de l'obtenir », a-t-il indiqué. Nonobstant cela, il dit avoir été confronté à des difficultés, lors de la composition, dans des matières comme les mathématiques et la philosophie, mais il s’empresse de préciser qu’il a fait de son mieux.

Gêné que certains de ses condisciples aient réussi au Bac avant lui, Marcel admet néanmoins avoir toujours bénéficié des encouragements de ses géniteurs, contrairement à certains apprenants dont les parents menacent de ne plus payer les frais de scolarité de leurs enfants en pareille situation. S’agissant de ses chances de succès cette année, notre interlocuteur déclare : « C'est un examen et l'on ne peut pas être à 100% sûr, cela d’autant plus qu’avec certains correcteurs il faut s'attendre à tout. Je prie donc Allah qu'il touche leur cœur afin qu'ils soient tolérants », a-t-il affirmé. Pour ce candidat, les études universitaires ne sont pas à l’ordre du jour puisque, lâche-t-il, « après le Bac, j’arrêterai les études pour me ‘’chercher’’ ».

Quant à Mathieu Bouda, 24 ans, il dit passer le Bac A4 pour la deuxième fois. De son propre aveu, cela est dû à son impréparation et à son manque d'entraînement. « Pour la présente session du baccalauréat, j’ai eu des difficultés en français, en philosophie, en anglais et en mathématiques. Les sujets n’étaient pas du tout abordables », a-t-il affirmé. Toutefois, il espère que Dieu « mettra sa main » (NDLR : interviendra) pour que le succès soit enfin au rendez-vous cette année. S’il obtient le Bac, Mathieu compte opter pour la filière Transport et logistique.

Bonne chance à tous les candidats.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes