lundi 20 mai 2024

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Prix spéciaux FESPACO 2023 : Les critères de sélection et la valeur des prix dévoilés

prix spéciaux uneComme à l’accoutumée, des prix spéciaux sont décernés à des cinéastes à chaque édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). En attendant de découvrir les lauréats, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse  sur les prix spéciaux de la 28e édition du Festival ce mardi 28 février 2023 à Ouagadougou. Objectifs : préciser les critères de sélection, communiquer le nombre et le type de prix spéciaux et dévoiler la valeur de ces prix spéciaux.

Les prix spéciaux visent à récompenser des films qui se seront distingués selon les critères définis par les donateurs.

Au total, 21 prix spéciaux d’une valeur de 111 millions de FCFA seront décernés par 15 donateurs. En plus des donateurs traditionnels comme l’UEMOA, l’Union africaine et la CEDEAO, pour cette édition, de nouveaux donateurs figurent sur la liste. Il y a, par exemple, Plan international et Water Aid. 170 films officiellement sélectionnés sont en lice pour ces 21 prix spéciaux.

Parmi les donateurs figure la mairie de Ouagadougou. Elle a décerné un prix baptisé prix Ababacar Samb Makharam, d’une valeur de 3 millions de FCFA, accompagné d’un trophée et d'une attestation au lauréat qui aura traité d'un sujet qui parle de la valorisation des villes en général, et particulièrement des villes africaines. En plus de cela, le lauréat aura la chance de faire un séjour gratuit de 15 jours à Dakar grâce à la Fondation Ababacar Samb Makharam, où il bénéficiera d’un coaching en cinéma.

prixspéciaux 2Selon la troisième vice-présidente de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, présidente du jury de la ville de Ouagadougou, Ouédraogo/Kiemtoré Mamounata, les critères de cette édition ont été bâtis sur quelques principes comme le développement socioculturel et économique des villes, la recherche de la paix, l’amitié et la solidarité entre les peuples, les grands fléaux urbains. De façon précise, le lauréat qui sera primé  devra avoir réalisé un film qui traite des grands critères précédemment énumérés.

Pour Ouédraogo/Kiemtoré Mamounata, décerner un prix spécial de la ville de Ouagadougou, c'est respecter une tradition car ce prix est donné depuis 2009. En outre, a-t-elle précisé, le prix porte le nom Ababacar Samb Makharam parce que  c'est l’un des pères fondateurs du FESPACO.

Un prix sera également attribué par l’Assemblée législative de transition (ALT), lequel s’élève à 7 millions de FCFA. Il sera décerné à un lauréat qui aura traité des thématiques de la bonne gouvernance en Afrique.

prixspéciaux 3A cela s’ajoute le prix de paix et de sécurité de l’Union africaine. Ce prix vise à récompenser les films qui qui ont traité de l’intégration africaine, de la valorisation de la sécurité et de la paix en Afrique. Il est d’une valeur de 8 millions de FCFA.

Notons qu’il y a également les prix de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), au nombre de quatre, dont le premier est le prix de l’intégration, d’une valeur de 15 millions FCFA. Il récompense le film qui traite des thématiques pour une meilleure intégration dans la zone CEDEAO. Un prix sera décerné aussi à la meilleure femme cinéaste. Il est  d’une valeur de 10 millions FCFA. Il y a également un prix pour le meilleur jeune réalisateur de films d’école des pays de l’Afrique de l’Ouest. Le dernier prix sera attribué au meilleur jeune comédien qui   aura traité du sujet de l’intégration dans un long métrage.

Des explications du chef de la division culture de la CEDEAO, le Dr Rakis-sida Emile Zida, il ressort que les critères de sélection des prix spéciaux dépendent des catégories. Selon lui, le film lauréat du  prix de l’intégration doit être de bonne facture  et réalisé par un cinéaste venant d’un des 15 Etats de l’Afrique de l’Ouest. Il doit avoir été tourné en Afrique de l’Ouest et être un long métrage documentaire et fiction qui prône l’intégration, que ce soit à travers la thématique ou la composante historique ou encore les acteurs.

En ce qui concerne le prix de la meilleure femme cinéaste, le plus souvent, le choix se fait dans les longs métrages documentaires ou fictions, un film de bonne facture réalisé par une professionnelle.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) décerne également 4 prix. Pour la présente édition, elle s’intéresse à tous les genres cinématographiques (fiction long et court métrages, documentaires long et court métrages).

Par ailleurs, l’on note le prix de la Loterie nationale du Burkina (LONAB) dénommé prix de la chance. Il s’élève à 5 millions FCFA. Le prix Ecobank baptisé prix Sembène Ousmane est d’une valeur de 5 millions FCFA plus une effigie de Sembène Ousmane en bronze. Plusieurs autres prix seront décernés par d’autres donateurs.

Il faut retenir que 82 personnes composent les membres du jury pour sélectionner 21 films sur 170 films en lice. La remise des prix spéciaux est prévue pour le vendredi mars 2023.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires

Warning: symlink() has been disabled for security reasons in /htdocs/plugins/content/multithumb/multithumb.php on line 128
  1. Articles vedettes
>