vendredi 3 février 2023

Sécurité routière : « Si chaque usager de la route respectait le feu rouge et le panneau Stop, il y aurait assurément moins d’accidents » (Ousmane Sawadogo, président  de l’Association Faso One Village)

bbsawdgoLa circulation routière devient plus dangereuse en période de fin d’année, où la majorité de la population, notamment la jeunesse, semble avoir l’esprit aux fêtes. Cela a pour conséquence des accidents, parfois mortels. Etant donné qu’on n’est plus qu’à quelques jours des fêtes, Radars Info Burkina a tendu son micro à l’Association Faso One Village (AFOV) et à l’association Zéro goutte de sang sur la route, qui ont toutes les deux pour objectif de promouvoir la sécurité routière, pour qu’elles se prononcent sur la question.

« 95% des usagers déconnent dans la circulation », fulmine Ousmane Sawadogo, président-fondateur de l’Association Faso One Village (AFOV). « Si vous observez à chaque feu tricolore, vous constaterez que ce sont des personnes âgées qui se permettent de venir s’arrêter après le feu et qui sont prêtes à le brûler. Et la manière dont nous travaillons, certains d’entre elles nous détestent parce qu’elles se disent que nous n’avons aucune autorité pour leur donner des ordres. Cette mentalité fait que ces gens mettent en péril leur vie et celle des autres », a-t-il déclaré.

Pour lui, certains Burkinabè manquent d’esprit de responsabilité. « Un poteau avec un jeu de lumière vous dit de sauver votre vie et celle des autres en vous arrêtant lorsqu’il est rouge, mais cette mentalité manque parce que les gens refusent de respecter cela », a-t-il soutenu.

bbswdgo 2Sur la question de la fréquence des accidents, surtout en période de fin d’année, M. Sawadogo confie qu’il y a une réduction en 2022 par rapport aux années antérieures. « On a commencé à réguler il y a 11 ans maintenant. Il y avait beaucoup d’accidents mais on ne comptait pas. En cette année 2022, au carrefour de Katr-yaar, il n’y a pas d’accidents en tant que tels. Excepté la semaine surpassée où une femme a été percutée mortellement et son enfant gravement blessé par deux camions qui étaient en vitesse ; ce sont plus à des accrochages que nous assistons », a-t-il confié.

« De plus, il y a certains élèves qui s’adonnent à l’alcool et donc la sécurité routière n’est rien pour ces derniers quand ils sont sur leurs motos. Quand nous essayons de les sensibiliser, ils n’hésitent pas à nous insulter », a-t-il ajouté.

En guise de conseils, M. Sawadogo exhorte chacun à faire le bilan de son comportement dans la circulation, à corriger ses défauts et à être prudent.

« En cette fin d’année, chaque Burkinabè a la responsabilité de faire le bilan de son comportement dans la circulation. Qu’est-ce que j’ai fait et qui a été préjudiciable à ma vie ou à celle d’autrui ? Il faut être conscient de son comportement sur la route parce qu’en un clin d’œil, on peut quitter ce monde. Avant de sortir, chacun doit se dire qu’il est utile pour sa famille et la société, donc la prudence doit être de rigueur. Ta vie est ta vie, ta moto t’appartient, tu connais ta destination, personne ne t’empêchera d’y aller donc tu as tout le temps de t’organiser pour arriver sain et sauf sans mettre en danger la vie des autres. Si chaque usager de la route respectait le feu rouge (qui ne dure que 28 secondes) ainsi que le panneau Stop, il y aurait assurément moins d’accidents », a fait remarquer notre interlocuteur de l’Association Faso One Village (AFOV).

Selon les données de l'ONASER, indique Moumouni Koudougou, président de l'association Zéro goutte de sang, dans le seul mois de décembre 2021, il y a eu presque 200 victimes d'accidents de la route dans la ville de Ouagadougou. La majorité de ces accidentés étaient des jeunes. M. Koudougou invite donc les usagers de la route, en cette période de fêtes de fin d'année, à éviter l’excès de vitesse et à respecter le Code de la route, sans oublier le port du casque.

« Pendant les périodes de fête particulièrement, les gens doivent prendre leurs précautions en portant un casque (pour les motocyclistes), en roulant à une allure raisonnable et en respectant le Code de la route. Cela évitera énormément d'accidents »,  a-t-il conseillé.

Flora Sanou

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes