lundi 8 août 2022

Burkina : Le personnel du Centre national de transfusion sanguine en sit-in pour 48h

acntsLes agents du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) observent un mouvement d’humeur les 21 et 22 juillet 2022 pour revendiquer la satisfaction de leur plateforme revendicative. Ils réclament également de meilleures conditions de travail et un service de qualité pour les donneurs de sang.

Pour Léonard Yaméogo, responsable de la sous-section SYNTSHA du CNTS Ouagadougou, leurs points de revendication sont, entre autres, la sécurisation des agents et la disponibilité du matériel. Il précise qu’on assiste, en outre, à « une remise en cause des acquis des travailleurs depuis un certain temps ».

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale du CNTS de Ouagadougou indique que l’administration est restée muette, bien qu’il lui ait adressé plusieurs correspondances pour solliciter une audience. « Nous avons constaté qu’elle n’était pas disposée à nous recevoir, donc nous avons initié ce sit-in pour réclamer nos droits », a souligné le responsable de la sous-section SYNTSHA du CNTS Ouagadougou.

Durant ces deux jours de sit-in, le service ne reprend qu’à partir de 12h30.

« Nous avons informé les autorités de la tenue de ce sit-in et il leur revient, si elles le veulent bien, d'agir pour que tout rentre dans l'ordre », a ajouté Léonard Yaméogo, responsable de la sous-section SYNTSHA du CNTS Ouagadougou.

« Nous espérons qu’après ces deux jours, nous aurons des conditions meilleures nous permettant de répondre au mieux aux attentes des donneurs de sang », a-t-il conclu.

Nafisiatou Vébama

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>